LE THUNDER FACILE, LE MYSTÈRE DERRICK ROSE

31

LE THUNDER FACILE, LE MYSTÈRE DERRICK ROSE

THUNDER : Oklahoma, grâce notamment à un excellent Russell Westbrook, s’est aisément défait de Chicago lundi soir (94-109). A noter l’absence mystérieuse de Derrick Rose avec les Knicks qui a fait beaucoup parler.

Le résumé de la nuit

Le duel Westbrook/Butler n’a pas eu lieu. Malade, le joueur des Bulls n’a pas pu participer à la rencontre entre le Thunder et Chicago. Rencontre dominée de bout en bout par Oklahoma qui s’est imposé de 15 points (94-109). Alors sans Butler, Russell Westbrook a pris le contrôle du jeu. Avec 21 points, 14 passes décisives et 9 rebonds, le meneur du Thunder est passé tout proche d’un nouveau triple-double. En face, les efforts de Dwyane Wade (22 pts, 6 pds, 4 rbds) n’ont pas suffi à renverser la vapeur.

Mais que Chicago se console. A l’Est, il y a plus mal en point. Privé de Derrick Rose, les Knicks se sont inclinés 96-110 face aux Pelicans. Une absence mystérieuse, New York ayant fait le choix de ne pas communiquer pendant la rencontre et de rester très évasif à l’issue du match. «Je n’ai aucune information à vous transmettre sur Derrick Rose, déclarait l’entraîneur Jeff Hornacek. Il faudra que vous attendiez d’en avoir venant de lui-même. Mais si vous avez des questions sur le match, je vous écoute». Le coach s’est même permis certaines formules plutôt intrigantes. «Tout deviendra clair plus tard, il faut respecter ce qu’il traverse», notamment. Finalement, Joakim Noah est venu rassurer tout le monde, sans toutefois nous en dire plus sur la condition du meneur. «Je lui ai parlé après le match et il va bien, affirme le Français. C’est un soulagement pour tout le monde je crois».

Quoi qu’il en soit, la franchise s’est incliné pour la 8e fois en neuf rencontres (depuis le 25 décembre). L’exclusion de Carmelo Anthony (18 pts, 6 rbds) en cours de troisième quart n’a fait qu’enterrer les espoirs des locaux, déjà déboussolé par l’absence de leur meneur. Mardi, Derrick Rose se plaignait de l’absence de défense chez les Knicks. Anthony Davis a confirmé sa théorie. Enorme, l’ailier de la Nouvelle Orléans s’est baladé, inscrivant 40 points (à 14/22) et récupérant 18 rebonds. Les Knicks devront se montrer plus rigoureux la prochaine fois.

Le Frenchy de la nuit

Seuls deux français ont foulé les parquets de NBA mardi soir. Joakim Noah, qui vient tout juste de perdre son grand-père Zacharie, a livré une partie honnête face aux Pelicans (4 pts, 2 pds, 10 rbds). De son côté, Joffrey Lauvergne n’a pas vraiment pu profiter de l’avance d’Oklahoma (jusqu’à 25 points dans le 3e quart-temps) pour grappiller du temps de jeu. Le natif de Mulhouse termine avec 6 pts.

Joakim Noah (Knicks) : 4pts, 2 pds, 10 rbds en 18 min (tit.)
Joffrey Lauvergne (Thunder) 6 pts en 14 min (remp.)

Le MVP de la nuit

Westbrook, aux portes du triple double aurait bien pu rafler la mise, mais c’est Anthony Davis qui remporte le titre. Avec ses 40 points et 18 rebonds, l’ailier martyrisé les Knicks. Une habitude pour celui qui tourne à 28.8 points de moyenne cette saison (à 49%), le deuxième meilleur total derrière… Russell Westbrook (31.4 à 43%).

vous pourriez aussi aimer