Barcelone ne votera pas… contre Bartomeu

17

Barcelone ne votera pas… contre Bartomeu :

Faute d’un nombre de signatures suffisantes, la motion de censure est abandonnée contre Josep Bartomeu, le président du FC Barcelone, qui ne fera donc pas l’objet d’un vote de défiance de la part des Socio.

Alors que la Catalogne est à la veille d’un référendum sur son indépendance, qui déchire l’Espagne, le FC Barcelone, où Gerard Piqué n’a évidemment pas manqué de prendre position en faveur des sécessionnistes, ne procèdera pas au vote de la motion de censure initiée par Agusti Benedito, visant à démettre Josep Bartomeu, le président contesté du Barça face auquel il s’était incliné lors des élections de 2015.

Le FC Barcelone vit une crise institutionnelle, sociale et économique qui nous oblige à démettre l’actuel président et ses conseillers. Bartomeu est hors de contrôle depuis plusieurs semaines, avait déclaré Benedito à la presse à l’heure de lancer la procédure.

Mais celle-ci n’a donc pas abouti. Alors que l’excellent début de saison des coéquipiers de Leo Messi, déjà solides leaders de la Liga, a calmé la grogne des supporteurs à l’encontre de Bartomeu, pointé du doigt autant pour les atermoiements autour de la prolongation annoncée, mais toujours pas officialisée de Messi, que pour la gestion calamiteuse du mercato estival, marqué par la perte de Neymar, ladite motion n’a en effet pas recueilli le nombre de signatures nécessaires. Il fallait à Benedito réunir en 14 jours 15 % de signatures parmi les 110 000 socios actionnaires. Mais seulement 12 504 des 16 500 parrainages nécessaires auront été rassemblés, mettant fin de facto au processus de destitution.

Bartomeu, objet d’appels à la démission lors de la présentation d’Ousmane Dembélé, peut souffler.

vous pourriez aussi aimer