Cristiano raconte son enfance et ses débuts dans le football

35

Cristiano raconte son enfance et ses débuts dans le football :

Cristiano Ronaldo a partagé une carte émouvante sur son enfance et ses premiers pas dans le monde du football dans The Players Tribune.

Son premier match à 7 ans : « Mon père était le responsable du matériel de l’Andorinha CF et il n’arrêtait pas de me pousser à venir jouer avec l’équipe filiale. Je savais que cela le rendrait fier, alors j’y suis allé. Le premier jour, il y avait beaucoup de règles que je ne comprenais pas, mais j’ai adoré. Je me suis accroché à l’organisation et à la sensation de gagner. »

Difficultés économiques : « C’est vrai que nous n’avions pas beaucoup d’argent à l’époque. La vie n’était pas facile à Madère. Je jouais avec de vieilles chaussures que j’avais hérité de mon frère ou que me prêtaient mes cousins. Mais quand tu es un enfant, tu ne te soucies pas de l’argent. »

Son départ à Lisbonne : « J’avais onze ans le jour où je suis passé de l’île de Madère à l’académie du Sporting Lisbonne, et ça a été la période la plus difficile de ma vie. Ça me parait fou quand j’y repense. Mon fils, Cristiano Jr, a 7 ans actuellement. Je pense juste à ce que je ressentirais si dans quatre ans je devais l’aider à faire ses bagages pour l’envoyer à Paris ou à Londres… Je préfère ne même pas l’imaginer. »

Sa transformation physique : « J’étais très maigre, je n’avais aucun muscle, alors j’ai pris une décision à l’âge de 11 ans. Je savais que j’avais plus de talent que d’autres, alors j’ai décidé que j’allais travailler beaucoup plus dur qu’eux. Je suis devenu plus fort et plus rapide. Ensuite, lorsque j’arrivais sur le terrain, ceux qui m’avaient dit que j’étais trop petit me regardaient avec surprise, comme si le monde leur était tombé dessus. »

Son rêve de jouer à Madrid : « J’ai toujours admiré Madrid et je voulais un nouveau défi. Je voulais gagner des trophées avec Madrid, briser tous les records et devenir une légende du club. »

Son meilleur souvenir : « C’est le moment juste après avoir remporté la dernière finale de la Ligue des Champions à Cardiff. Nous venions d’écrire l’histoire, et après le coup de sifflet final, j’ai senti que j’avais envoyé un message au monde. Mon fils est entré sur le terrain pour célébrer avec moi… et l’émotion a immédiatement changé. Il courait d’un endroit à l’autre avec le fils de Marcelo. Nous avons soulevé le trophée ensemble. »

Son ambition : « Après 400 matchs avec Madrid, gagner est toujours ma plus grande ambition. C’est tout pour moi. Je pense que je suis né comme ça. Mais la sensation quand je gagne a changé. C’est un nouveau chapitre de ma vie. Il y a un message très spécial gravé sur mes nouveaux crampons. C’est juste au niveau du talon et c’est la dernière chose que je vois avant de faire mes lacets et entrer dans le tunnel. C’est comme un dernier rappel, une ultime motivation. Il est écrit : ‘El sueño del niño’ (le rêve du jeune garçon). »

vous pourriez aussi aimer