Piqué : “À travers le respect et le dialogue, nous pouvons tous nous comprendre”

34

Piqué : “À travers le respect et le dialogue, nous pouvons tous nous comprendre” :

Gerard Piqué est apparu en conférence de presse avec la sélection espagnole, mercredi. Après ses déclarations de dimanche dernier, dans lesquelles il évoquait son possible retrait de la Roja, Piqué a voulu réaffirmer son engagement envers la sélection. Il déclare notamment vouloir y rester : “Personne ne peut remettre en cause mon investissement pour ce maillot. Pour moi c’est comme une famille, après toutes années passées ici. C’est une des raisons pour lesquelles je veux rester”, a expliqué le défenseur central catalan, avant de rappeler : “Je ferai de mon mieux pour aider au maximum la sélection sur le terrain”, comme il l’a toujours fait.

“Je sais qu’il y a des personnes qui me siffleront. Mais je veux renverser cette situation. Je veux régler ce problème”, a-t-il confié après son retour polémique à l’entraînement avec la sélection lundi.

Piqué est ensuite revenu sur la situation actuelle de la Catalogne. En particulier sur les événements survenus dimanche dernier, lors du référendum sur l’indépendance : “À travers le respect et le dialogue, nous pouvons nous comprendre. Je suis convaincu que beaucoup de personnes en Catalogne sont pour que les Catalans puissent voter sur leur avenir. Je suis en faveur du référendum, pour que les Catalans puissent décider si oui ou non ils veulent d’une Catalogne indépendante, ou même voter blanc,. C’est un grave problème en Espagne et, sans dialogue, ce sera encore pire. Les gens manifestent depuis longtemps. À travers le dialogue, tout est possible. Chacun peut avoir ses idées, je respecte celles des autres. Je demande juste le respect mutuel”.

Le ‘3’ blaugrana a enfin usé d’une métaphore pour expliquer son sentiment : “Ce qui se passe entre la Catalogne et l’Espagne, c’est comme ce qui arrive lorsqu’un jeune de 18 ans veut quitter le domicile familial, parce qu’on ne le traite comme il aimerait. Si tu ne lui parles pas, il part” a-t-il conclu.

vous pourriez aussi aimer