La sévère mise en garde de Garcia à trois joueurs cadres

2

Rudi Garcia est certainement fier de Steve Mandanda, d’Adil Rami et de Florian Thauvin pour leur sacre en Coupe du monde. Mais il leur demande désormais de cesser de célébrer pour se concentrer de nouveau sur l’Olympique de Marseille.

Rudi Garcia fier de ses Mondialistes

Steve Mandanda, Adil Rami et Florian Thauvin étaient les Marseillais présents au Mondial russe. Une compétition qu’ils ont d’ailleurs remportée avec l’équipe de France. Rudi Garcia en est très heureux et fier.

« Il va falloir qu’ils le soient (ndlr, remis de leurs émotions) ça s’est sûr. C’est magnifique ce qu’ils ont réalisé, on est fiers pour eux et pour l’OM parce qu’ils représentent l’Olympique de Marseille. S’ils ont participé à cette victoire en Coupe du monde c’est grâce à leurs performances avec Marseille », s’est félicité l’entraîneur de l’OM en conférence de presse.

Garcia invite ses Mondialistes à se concentrer de nouveau sur l’OM

Mais la réalité a changé de visage. Désormais, c’est la Ligue 1 avec son corollaire d’objectis (Podium et Ligue des champions) pour l’écurie phocéenne. Alors, Rudi Garcia ordonne à ses Mondialistes de cesser des célébrations en n’en plus finir pour se concentrer de nouveau sur les objectifs du club olympien.

« Ils viennent d’y retourner, ils ont beaucoup célébré à nouveau, c’est bien, mais maintenant il y a d’autres enjeux, personnels et collectifs pour l’OM. On a besoin de retourner en Ligue des champions, c’est notre objectif, donc il faut vite se remettre dans des conditions où parfois c’est un peu moins glamour de jouer certains matchs de championnat, c’est très très important. J’espère qu’avec le match des Pays-Bas on en aura fini des festivités du Mondial. Tout va rentrer dans l’ordes, mais il faut que ce soit le plus vite possible », a prévenu le technicien français.

Les concernés ne pourront pas dire qu’ils n’auront pas compris.



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer