Ménès voit 3 principaux coupables de la défaite à Lyon

3

L’Olympique de Marseille s’est incliné face à l’Olympique Lyonnais (2-4) dans le choc de la 6e journée de Ligue 1. Pierre Ménès estime que trois défenseurs marseillais sont les principaux coupables de cette cuisante défaite.

Pierre Ménès tire sur Gustavo, Caleta-Car et Amavi

L’OM a tenu le temps d’une mi-temps face à l’OL hier dimanche en conclusion de la 6e journée de Ligue 1. Très offensifs, les Marseillais étaient parvenus à revenir au score grâce à Florian Thauvin après le premier but des Lyonnais, oeuvre de Houssem Aouar.

Mais la période fut un vrai calvaire pour les Phocéens. Acculée par les offensives des Rhodaniens, qui avaient désormais décidé de jouer plus haut, la défense provençale a craqué en encaissant trois autres buts, dont un sur penalty. Pour Pierre Ménès, à l’exception de Hiroki Sakai qui s’est montré à son avantage, les trois autres défenseurs sont passés tout simplement à côté de leur match.

« Après le repos l’équipe s’est totalement liquéfiée, notamment sur le plan défensif où seul Sakaï a surnagé, les trois autres livrant une prestation désastreuse », a commencé le journaliste de Canal+ sur son blog.

Luiz Gustavo est le premier à être épinglé parmi les trois fautifs. « A commencer par Gustavo, qui peut dépanner en défense centrale dans les petits matchs mais certainement pas sur les gros, ce qu’on avait déjà constaté l’an passé », a regretté Pierre Ménès.

Qui s’est montré encore plus sévère envers Duje Caleta-Car, le deuxième des trois coupables. « Caleta-Car, après son premier match terrifiant à Nîmes, a encore une fois été inexistant et méchant qui plus est avec ce tacle sur Traoré qui lui a valu d’être exclu », a rappelé le célèbre confrère.

Pierre Ménès a enfin souligné le calvaire que Bertrand Traoré, auteur d’un doublé, a fait vivre à Jordan Amavi, le troisième des principaux responsables de la défaite de l’écurie phocéenne. « Quant à Amavi, il a vécu un cauchemar tout le match face au même Traoré », a-t-il simplement posté.

Rudi Garcia en est désormais à se demander quelle défense aligner pour « le Strasbourgico » mercredi, Adil Rami (blessé) et Duje Caleta-Car (suspendu) étant indisponibles.



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer