Mercato : Denis Balbir sort deux carences du recrutement estival

2

Deux défaites de rang contre l’Eintracht Francfort (2-1) et l’Olympique Lyonnais (4-2) ont mis à nu les insuffisances défensives de l’Olympique de Marseille. L’occasion pour Denis Balbir de regretter la signature de l’international croate Duje Caleta-Car en dépit de la présence de Boubacar Kamara et le non-recrutement d’un remplaçant de Steve Mandanda.

Denis Balbir dézingue Duje Caleta-Car

Rien à signaler aussi longtemps que l’OM carburait en ce début de saison. Mais les deux dernières défaites des Marseillais n’ont pas manqué de susciter des doutes sur le recrutement estival. Denis Balbir, lui, s’est penchant exclusivement sur les recrutement défensif. Le journaliste de M6 ne comprend rien à la logique qui a poussé les recruteurs marseillais à signer Duje Caleta-Car alors que le jeune Boubacar Kamara pouvait bien assumer le rôle de binôme d’Adil Rami.

« Duje Caleta-Car est une énigme. J’aime beaucoup Marseille, j’ai vibré avec cette équipe en Coupe d’Europe l’an dernier mais je trouve ce recrutement incompréhensible. Quand on dispose d’un très bon jeune défenseur sous la main comme Boubacar Kamara, je ne comprend pas qu’on aille mettre des sommes folles sur un joueur comme Caleta-Car. Ok, il est également jeune et physique mais il est techniquement limité. A mes yeux, il s’agit d’un joueur moyen, surcoté. Quand on est l’OM, on ne peut pas se permettre ce genre de recrue », a pesté le confrère.

Denis Balbis regrette l’absence d’une recrue pour préparer le départ de Mandanda

L’autre carence du recrutement défensif pointée par Denis Balbir est l’absence d’une recrue estivale en prévision des pépins physiques de Steve Mandanda. Pour le journaliste, face à un Steve Mandanda souvent blessé, les recruteurs marseillais auraient été bien inspirés d’attirer un jeune gardien prometteur pour préparer la relève.

« Dans les buts, je pense aussi que l’OM n’a pas assez anticipé le déclin physique de Steve Mandanda et que le club aurait dû aller chercher un jeune gardien comme Benjamin Lecomte quand il en avait l’occasion », a-t-il expliqué sur But Football Club sans toutefois manquer de conclure : « C’est facile de parler après coup mais je pense qu’on pouvait anticiper de tels soucis. »

Belle conclusion !



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer