Mercato : Ocampos révèle son rôle dans l’intégration de Radonjic

2

Recruté cet été pour renforcer l’attaque de l’Olympique de Marseille, Nemanja Radonjic a assez de mal à s’intégrer. Lucas Ocampos, qu’il est pourtant censé concurrencer, fait des efforts pour l’aider à intégrer facilement l’effectif olympien.

Lucas Ocampos explique les choses à Radonjic en italien

Lucas Ocampos n’est pas vindicatif. Autant on lui reconnaît une implication sans faille, autant on se désole pour ses limites techniques. Alors, les recruteurs marseillais ont décidé de lui trouver un concurrent cet été : l’international serbe Nemanja Radonjic, ancien ailier gauche de l’Etoile Rouge de Belgrade.

Mais le Serbe a du mal à intégrer l’effectif phocéen, comme le prouve sa prestation face à l’Eintracht Francfort (1-2) jeudi dernier en Ligue Europa. On se rappelle que c’est suite à sa passe très hasardeuse aux abords de la zone de vérité que les Allemands avaient porté l’estocade dans les derniers instants de la rencontre par Luka Jovic.

Lucas Ocampos s’est d’abord prononcé sur l’ensemble des recrues estivales marseillaises. Selon l’Argentin, ce sont de bons joueurs à qui il faut toutefois laisser le temps de s’adapter. « Oui, on a eu des recrues très fortes, Strootman, Duja Caleta-Car, Nemanja Radnojic, mais il leur faut un peu de temps pour travailler », a estimé l’ancien Monégasque en conférence de presse.

Evoquant spécialement son concurrent Nemanja Radonjic, l’ex-Milanais a révélé : « Radonjic, il vient d’arriver, on l’aide à s’intégrer. je parle souvent avec lui parce qu’il parle italien. » C’est vrai que l’attaquant serbe avait évolué avec l’AS Rome.

Enfin, Lucas Ocampos a insisté sur le temps pour que des automatismes se créent entre ces nouvelles recrues. « Il leur faut un peu de temps pour bien travailler ensemble », a conclu le natif de Quilmes.



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer