OM (2-4) : Aulas décoche une pique à Rudi Garcia

2

L’Olympique Lyonnais a battu l’Olympique de Marseille (4-2) dimanche en conclusion de la 6e journée de Ligue 1. Pour Jean-Michel Aulas, Rudi Garcia n’est pas loin de penser que les Lyonnais ont été aidés par la VAR.

Garcia moqué par Aulas pour son habitude de s’attaquer à l’arbitrage

Rudi Garcia est très connu pour son habitude de s’en prendre à l’arbitrage en cas de défaite de l’OM. Sauf qu’on n’aurait pas pensé cela possible lors de l’Olympico, la VAR qu’il avait lui-même appelé de ses voeux étant désormais en vigueur.

Mais c’était mal connaître Rudi Garcia. On l’a vu s’adresser à Clément Turpin en fin de rencontre. Qu’a-t-il dit à l’arbitre ? On sait certainement qu’il ne lui demandait pas un autographe. L’entraîneur marseillais s’est probablement plaint de la non-utilisation de la VAR sur une faute non sifflée sur Florian Thauvin à la suite de laquelle le 2e but des Lyonnais est survenu. Pourtant, cette même VAR est ensuite revenue sur une faute sur Bertrand Traoré pour le penalty en faveur des Gones, transformé par Nabil Fekir (4e but).

Pour Jean-Michel Aulas, ces deux faits de jeu ont certainement été la trame des échanges entre Rudi Garcia et l’arbitre. De là moquer le technicien français pour son habitude à s’attaquer à l’arbitrage en cas de défaite de son équipe, il n’y avait qu’un pas que le président des Gones a franchi allègrement.

« Je pense que certains (référence à Rudi Garcia, ndlr), parce qu’ils en ont l’habitude, diront que cette fois-ci, c’est la VAR. L’an dernier, c’était parce que la VAR n’existait pas. Cette année, c’est parce que la VAR existe. Donc, gardons-nous de tirer des conséquences définitives », a ironisé le dirigeant rhodanien en zone mixte.

Cela dit, Jean-Michel Aulas s’est dit convaincu que la bataille entre les deux Olympiques serait très âpre cette saison. « Marseille a une trop bonne équipe. Plus forte que l’an passé. Mais nous avons aussi beaucoup progressé. On a gagné la première manche, mais il faudra s’accrocher. On sait très bien que la différence se fera dans les matchs qui vont arriver. Je suis persuadé que l’OL et l’OM seront devant cette saison en Ligue 1 », a-t-il expliqué avant de conclure : « Je souhaite de tout cœur qu’on finisse devant. En tout cas, on a fait ce qu’il fallait et on a un peu d’expérience de la gestion des grands rendez-vous. On a certains atouts. L’OM en a d’autres, dont l’enthousiasme. »



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer