OM (4-2) : Durand dézingue Kevin Strootman

3

Kevin Strootman ne s’est pas montré à son avantage lors du choc entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille (4-2) dimanche en clôture de la 6e journée de Ligue 1. Ce qui semble décevoir Jean-Philippe Durand parce que convaincu que c’est au cours de ces grosses affiches que l’international devrait tirer le club vers le haut.

Kevin Strootman battu par le milieu lyonnais et « nerveux »

Kevin Strootman vit un début de saison mitigé. Recruté cet été pour apporter un plus à la formation phocéenne, l’ex-milieu défensif de l’AS Rome s’était effectivement montré fort intéressant lors de sa grande première sous les couleurs marseillaises à Monaco (3-2). Le Batave avait même été désigné homme du match.

Mais Kevin Strootman a coulé hier face à l’OL dont il a été dépassé par la vigueur des milieux de terrain. « Strootman, on l’a moins vu, et le milieu lyonnais a pris l’ascendant, avec beaucoup d’énergie », a noté dans L’Equipe Jean-Philippe Durand.

Qui a rappelé que l’entrejeu lyonnais avait également pris l’ascendant sur celui des Phocéens la saison dernière. « Lors de l’OM-OL du 18 mars, j’avais trouvé que l’OM avait perdu le match au milieu », s’est-il souvenu avant d’insister : « Ce soir encore, les perforations de Ndombele ont encore mis le milieu de l’OM en difficulté. Avec Aouar, de nouveau, il a rayonné. Diop a mis des coups, des semelles… »

L’ancien responsable de la cellule de recrutement de l’OM est d’autant inquiet que l’ancien du PSV Eindhoven a justement été signé pour porter le club dans les moments difficiles. Or ce n’est pas ce qu’il lui a été donné de voir face aux Gones. Jean-Philippe Durand a plutôt vu un joueur dépassé et nerveux.

« Strootman ? Il a été à l’aise quand l’équipe l’était, mais on s’attendait à ce qu’il la tire aussi vers le haut dans les temps faibles. À l’image du penalty concédé : il est nerveux, il commet une faute grossière alors que l’adversaire ne peut pas faire grand-chose », a-t-il déploré.



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer