Belgrade : L’Équipe accusée de vouloir couler Al-Khelaïfi.

3

Ancien joueur du PSG (1997-2001), Eric Rabesandratana n’a pas du tout apprécié l’angle sur lequel L’Équipe rapporte les soupçons de corruption, qui pèsent sur un dirigeant de l’Étoile Rouge de Belgrade, pour le match de Ligue des Champions contre le PSG. Le consultant sportif n’a pas pris de gants pour cracher ses vérités au média francilien.

Rabesandratana sur PSG – Belgrade : « L’angle d’attaque de l’article de L’Equipe est ambigu ».

« Mais c’est facile à comprendre. Tu titres ou évoques le problème avec angle Étoile Rouge bah ça prend pas. Tu mets le PSG en 1re ligne, tu attires l’œil. Le supporter agacé et l’anti PSG qui rêve que le club soit mouillé. Tu fais coup double. C’est un procédé honteux, mais qui marche.

J’ai souvent répété qu’aujourd’hui pour beaucoup ce n’est pas l’info qui prime, mais l’histoire qu’on veut raconter et qu’on entretient. Cette histoire ne concerne pas le PSG, mais un peu de merde qui éclabousse, ça ne fait pas de mal au business… »

À l’image de Daniel Riolo, qui s’est élevé contre la façon subtile de L’Équipe de vouloir éclabousser Nasser Al-Khelaïfi et le Paris Saint-Germain dans une affaire où leur responsabilité n’est pourtant pas engagée, déplaît également à Eric Rabesandratana. Pour l’homme de 46 ans, le Champion de France est trop mis en avant dans l’article du quotidien sportif, alors qu’il est une victime du système mis en cause.

« L’angle d’attaque de l’article de L’Équipe est ambigu. Nous ne sommes pas des paranoïaques, mais on voit que c’est dirigé vers le PSG même s’il n’y a aucun soupçon sur le PSG. Paris n’est concerné que parce qu’il a joué ce match. Ce sont les Serbes, c’est pour ça que je n’aime pas cet angle d’attaque. Et ce titre accrocheur.

Dans cette affaire, le Paris SG est victime. […] Ça va nuire au Paris SG en dommage collatéral. Il va falloir du temps pour que ça passe. Cela va ternir l’image du Paris SG », a dénoncé Rabesandratana sur les ondes de la radio France Bleu Paris.



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer