Rabiot répond à la main tendue de Le Graët.

8

Dans une longue interview accordée à Ouest-France, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de Football, a réaffirmé sa volonté de rencontrer prochainement Adrien Rabiot afin de comprendre son refus d’honorer sa place de réservistes de l’équipe de France, lors de la Coupe du monde 2018. De son côté, le joueur du PSG aurait déjà arrêté sa décision concernant les Bleus.

Rabiot ne veut plus revenir tant que Deschamps sera là.

« Pourquoi ne pas avoir sanctionné Rabiot ? C’est un jeune joueur qui a commis erreur. Je ne suis pas quelqu’un qui aime punir, il se punit tout seul. Il ne serait peut-être pas venu à la Coupe du monde, heureusement il n’y a pas eu de blessé. Il a fait une bêtise, mais ce n’est jamais éternel. Reverra-t-on Rabiot en équipe de France ? A ça, c’est Didier qui décidera.

Il y a quelques matchs qu’il n’a pas joué qu’il aurait peut-être joué. Il s’est puni tout seul. Je veux le recevoir en fin d’année pour voir son état d’esprit. Il peut parfaitement déclarer “moi l’équipe de France, j’en ai plus tellement envie” ou bien “je suis disponible” et là, Didier décidera », a déclaré Noël Le Graët.

Mais selon le collectif Paris United, souvent bien renseigné sur l’actualité du Paris Saint-Germain, le milieu relayeur de 23 ans aurait pris la résolution de refuser la sélection tant que Didier Deschamps sera sur le banc. Une décision que sa mère et agent tenterait de faire changer en le persuadant d’aller vers le sélectionneur.



La Suite & Source

vous pourriez aussi aimer