Di Maria répond à Kimpembe après Man United.

2

Presnel Kimpembe a récemment évoqué de la suffisance pour expliquer l’effondrement du PSG en huitième de finale retour de la Ligue des Champions face à Manchester United (2-0, 1-3). Titulaire dans le onze de Thomas Tuchel lors de cette rencontre, Angel Di Maria a livré son explication sur cet échec retentissant.

Di Maria à Kimpembe : « on l’aurait joué 1000 fois, on l’aurait perdu une fois. »

« Je dirais qu’il y a eu beaucoup de suffisance, par rapport au match aller à Old Trafford (victoire 2-0 du PSG), ce n’était vraiment pas la même équipe du PSG et au match retour cela s’est ressenti. On a perdu cette grinta qu’on avait au match aller et qui a pu faire la différence. Ce n’est pas le fait d’avoir vécu les expériences passées qui font qu’on était stressés, c’est vraiment parce qu’on a pris ce match à la légère.

Ça sera vraiment une chose qui ne m’arrivera plus jamais. Avoir mal comme ça, ça m’est trop arrivé, pour moi ça suffit, je dis stop ! », a reconnu Presnel Kimpembe dans une vidéo pour Bros.Stories.

Des propos qui ont créé l’indignation chez les supporters du Paris Saint-Germain et certains observateurs. Dans une interview accordée à Tyc Sports, Angel Di Maria a pour sa part reconnu l’énorme gâchis que constitue cette nouvelle élimination alors que le gros du travail avait été fait au match aller sur la pelouse des Red Devils.

« On l’aurait joué 1000 fois, on ne l’aurait perdu qu’une fois. Nous avons fait un match énorme à l’extérieur, comme nous l’avions fait à domicile face au Barça il y a deux ans. Et au retour, on aurait dit qu’on était une autre équipe que par rapport à l’aller. On a commis des erreurs inexplicables, il n’y a pas de mots pour expliquer ce qu’on a fait », a confié l’international argentin de 31 ans avant de faire le parallèle avec le match entre la Juventus Turin et l’Atlético Madrid.

« Il s’est passé la même chose entre la Juve et l’Atlético. Manchester a tiré quatre fois, ils ont marqué trois buts. La Juve a tiré cinq fois, ils en ont mis trois aussi. Et les deux sont passés. Quand tu regardes ces statistiques, tu te dis que c’est impossible. Mais il faut savoir vivre avec ça, faire mieux la prochaine fois et apprendre de nos erreurs. On pensait qu’on avait déjà appris de nos erreurs, mais on les a répétées et c’est ce qui nous a coûté la qualification », a expliqué Di Maria.

Thomas Tuchel, lui, appelle désormais à l’union autour du club afin d’affronter le futur.



Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

in at eget justo adipiscing velit, consequat. risus.