l’UEFA et la FIFPro réagissent

44

La FIFPro, Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels, et l’UEFA ont réagi au scandale raciste qui a émaillé la rencontre de la 18e journée de Serie A, entre l’Inter et le Napoli, mercredi soir. Les deux instances ont dénoncé les débordements survenus à San Siro, alors que le défenseur international sénégalais Kalidou Koulibaly avait été expulsé, après avoir été victime de chants racistes de la part de supporters nerazzurri. Satisfaites des sanctions prises par les autorités du football italien, elles regrettent néanmoins que la rencontre soit allée à son terme, malgré les dénonciations du staff napolitain aux officiels.

« La FIFPro et l’UEFA condamnent conjointement les abus racistes dont a été victime le joueur de Napoli Kalidou Koulibaly mercredi dernier lors d’un match de championnat face au FC Internazionale à Milan. Les deux organisations se félicitent des mesures rapides prises par les autorités italiennes du football, qui ont condamné le FC Internazionale à jouer deux rencontres à huis clos, ainsi qu’à un huis clos partiel lors d’un troisième match à domicile », ont déclaré conjointement les deux entités, avant de poursuivre, plus véhéments. « Cependant, la FIFPro et l’UEFA sont très préoccupées par cet incident raciste inacceptable et par ce qui apparaît à première vue comme un manquement au respect du protocole en trois étapes largement reconnu contre le racisme. Koulibaly, un défenseur franco-sénégalais, était sujet à des chants racistes et, malgré les annonces du président du stade, les chants ne se sont pas arrêtés. De plus, il semble que les entraîneurs de Naples aient informé l’arbitre à plusieurs reprises de chants racistes. »

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

ipsum velit, sit id id, dolor.