A place where you need to follow for what happening in world cup

qui arrêtera Duván Zapata, le serial buteur colombien de l’Atalanta ?

34

L’Atalanta semble avoir misé sur le bon taureau. Le 12 juillet dernier, le club de Bergame annonçait avoir acquis auprès de la Sampdoria Duván Zapata, dit « El Toro », attaquant colombien de 27 ans, au titre d’un prêt de deux ans assorti d’une option d’achat automatique à 14 millions d’euros. Restant sur une saison à 11 buts avec le club génois, le natif de Calì, là-même où il avait été formé au sein du CD América avant de découvrir le football argentin à Estudiantes, partait à la découverte d’une nouvelle écurie italienne, après avoir fréquenté les rangs du Napoli, de l’Udinese et donc de la Samp. En Italie depuis 2013, Duván Zapata arrivait à Bergame avec un petit bagage de 45 buts empilés en 5 saisons, dont quatre sur la scène européenne, et un palmarès léger, avec une Coupe d’Italie et une Super Coupe d’Italie remportées sous les couleurs du Napoli. Entré en jeu pour 22 minutes contre les Bleus, en amical en mars dernier avec les Cafeteros (victoire 3-2), l’attaquant avait manqué le train pour la Russie, la faute à une cuisse douloureuse, José Pekerman lui préférant Radamel Falcao, Carlos Bacca, Luis Muriel ou encore Miguel Borja.

C’est donc un joueur revanchard qui débarquait chez le 7e du dernier exercice de Serie A, engagé cet été au deuxième tour de qualification de la Ligue Europa. Le frère du défenseur de l’AC Milan Cristián Zapata s’illustrait lors de ses 3e et 4e apparitions sous le maillot de La Dea, face à l’Hapoel Haïfa. Il inscrivait un but à l’aller, le 9 août (victoire 4-1), et au retour, sept jours plus tard (victoire 2-0). Et puis vint la période de disette redoutée par tous les buteurs. Un enchaînement de douze matchs sans but (3V, 5D, 4N) qui prenait fin le 4 novembre, lors d’un déplacement à Bologne. Le Colombien inscrivait le but de la victoire et retrouvait des couleurs (1-2). Et c’est un mois plus tard, début décembre, que la folle série débutait pour Duván Zapata. Unique buteur face à Naples (1-2), triple buteur sur la pelouse de l’Udinese (1-3), buteur victorieux face à la Lazio (1-0), il sauvait ensuite l’honneur au Genoa (3-1), avant d’offrir à lui seul un point aux siens face à la Juventus, en inscrivant un doublé (2-2). L’attaquant terminait l’année en inscrivant un nouveau but lors du large succès de l’Atalanta à Sassuolo (2-6) et 2019 débutait comme 2018 avait été bouclé.

Buteur en coupe sur la pelouse de Cagliari (0-2), il inscrivait un quadruplé historique dimanche, à Frosinone (0-5). Devenant le troisième joueur de l’histoire de l’Atalanta à marquer au moins quatre buts en un seul match de Serie A, après Poul Rasmussen et Hans Jepson, qui avaient réussi pareil exploit en 1952. Huit matchs de rang que Duván Zapata inscrit au moins un but. Sept en championnat. Une série record pour un joueur de l’Atalanta, rappelle Opta. Doublé, triplé et maintenant quadruplé, Zapata reste sur 14 buts sur cette période faste. Quatorze, c’est également son total en Serie A cette saison. Un chiffre qui le place à égalité avec un certain Cristiano Ronaldo. Également auteur de trois passes décisives lors de l’exercice 2018/2019, le joueur sous contrat à Bergame jusqu’en juin 2020 vient de doubler le néo-Milanais Kristof Piatek au classement des buteurs et contribue grandement au beau parcours de l’Atalanta dans le championnat d’Italie. L’équipe entraînée par Gian Piero Gasperini est actuellement 6e, bien installée dans le peloton de prétendants à la 4e place, qualificative pour la prochaine Ligue des champions, et le doit en grande partie à la forme étincelante de son attaquant colombien.

N.B : l’Atalanta reçoit l’AS Roma dimanche, à 15h, pour le compte de la 21e journée de Serie A.

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
Aliquam facilisis dolor. Lorem porta. efficitur. eget sit