Andoni Zubizarreta raconte son arrivée à l’OM

43

Plutôt rare dans les médias, le directeur sportif de l’Olympique de Marseille Andoni Zubizarreta s’est longuement confié dans les colonnes du magazine espagnol Libero. L’ancien gardien de but est notamment revenu en longueur sur sa décision d’embrasser l’OM Champions Project aux côtés de Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud. « Quand j’ai quitté le Barça, en janvier 2015, j’ai eu quelques propositions les mois suivants, mais elles m’intéressaient peu. Un jour, en octobre, on m’a appelé pour me demander si je pouvais être intéressé par la possibilité de travailler à Marseille. Pour moi, Marseille était le club qui avait joué et perdu la finale de la Ligue des Champions en 1991 contre l’Etoile Rouge, un an avant que je la gagne avec le Barça, et qui l’a remporté l’année suivante contre Milan. Dans ma tête, c’était ce grand club, même si je n’avais jamais joué ici comme joueur en match officiel. De plus, j’avais des connaissances qui avaient joué ou entraîné ici comme Michel », a-t-il raconté avant de poursuivre.

« J’ai rencontré Jacques-Henri (Eyraud) à Paris et il m’a expliqué quel était le projet. Tout me paraissait intéressant. Revenir dans le monde du football, vivre une autre expérience à l’étranger après l’Athletic et le Barça. En Espagne, il n’était pas facile de trouver un projet de ce niveau et Barcelone n’est qu’à quatre heures, donc pas très loin. Ensuite, comme je suis Basque, je parlais plus ou moins le français. Cela me paraissait une bonne manière de sortir de ma zone de confort, de découvrir une nouvelle culture, un autre forme de travailler. (…) Je suis arrivé quasiment en même temps que Rudi Garcia. Il fallait mettre en ordre la structure, me faire à la langue, m’adapter à la culture… Il a fallu avoir une certaine flexibilité pour nous adapter », a-t-il glissé.

Lien Officiel Source – Lire l’article

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

dolor ipsum venenatis Sed felis velit, ante. efficitur. mattis dictum facilisis mi,