A place where you need to follow for what happening in world cup

la belle montée en puissance de Riyad Mahrez

17

Riyad Mahrez a dû attendre longtemps. Très longtemps même, avant de quitter Leicester City. Mais finalement, les Foxes ont accepté de le laisser partir à Manchester City, après avoir pourtant fermé la porte en janvier. Pour cela, les pensionnaires de l’Etihad Stadium ont dû mettre le paquet sur la table. 67.8 M€ plus exactement. Et le 10 juillet 2018, le natif de Sarcelles est devenu officiellement un Citizen. À son arrivée, il n’avait pas caché sa joie et son soulagement. « Je suis très heureux d’être ici, d’avoir signé pour ce club. Je suis en train de débuter un nouveau challenge dans ma vie. Je voulais travailler sous les ordres de Pep et jour dans ce club.? Je n’ai pas hésité une seule seconde. Pep me voulait ».

Comment se passe justement cette collaboration avec l’ancien coach du Barça et du Bayern Munich ? Après des débuts pas totalement convaincants, le Fennec, qui devait composer avec une forte concurrence, semble de mieux en mieux au sein de l’équipe anglaise. Au total, il est apparu à 22 reprises toutes compétitions confondues, dont 12 fois en tant que titulaire. Au niveau de ses statistiques, le joueur âgé de 27 ans en est à 7 buts et 6 passes décisives dont 4 en Champions League. Riyad Mahrez est d’ailleurs le meilleur passeur de la compétition à ce stade de la saison. L’Algérien se fait une place au sein d’un effectif riche en quantité et qualité. « Mahrez doit bien jouer parce que Sterling est là et vice versa (…) J’ai la chance d’être le manager. L’équipe doit rivaliser si elle veut jouer », a confié Guardiola.

Mahrez de plus en plus efficace avec City

Journaliste à RMC Sport et spécialiste du foot anglais, Salim Baungally analyse le cas de l’ancien joueur de Leicester. « Il n’est pas totalement devenu un titulaire. David Silva ou Bernardo Silva le sont totalement par exemple. Mais lui fait partie de la rotation, en étant régulièrement là. Même si par exemple, le dernier match il a été titulaire contre Watford (un but et une passe décisive), sur les deux matches précédents, il n’avait joué que 21 minutes en tout ». Ce qui ne l’empêche pas d’avoir assimilé la philosophie de jeu de Gaurdiola. « Il a mis un peu de temps. Mais désormais, et on l’a encore vu hier face à Watford, c’est le cas. Même s’il reste parfois encore des mauvais choix, il reste perfectible et c’est sans doute ça que Guardiola doit apprécier, de pouvoir le faire encore progresser ».

Et visiblement, Riyad Mahrez a déjà pas mal évolué depuis son arrivée à Manchester City à écouter Salim Baungally. « Dans son jeu, il est en quelque sorte plus égoïste. Il tente encore plus qu’à Leicester. On sent que ça le démange parfois. C’est là où il doit encore passer le cap. Mais dans le jeu même, il s’est fondu comme il le fallait dans le système. Il est libre en fait. Mais il joue davantage sur le côté droit, en faux pied. Il apporte une profondeur de banc. De Bruyne blessé, Sané moins bien, Mahrez était là. Il apporte d’autres possibilités en cas de blessure ou méforme. Dans le jeu, il apporte de la percussion. Cela permet d’avoir Sterling, Sané et lui à tout moment pour apporter ça. C’est un casse-tête absolu pour l’équipe adverse ». Mahrez apporte aussi sa vision de jeu ou encore son efficacité. Une recrue estivale qui ne cesse de monter en puissance. Une bonne nouvelle pour Manchester City !

Lien Officiel Source – Lire l’article

vous pourriez aussi aimer
elit. at diam mi, fringilla quis, consectetur