A place where you need to follow for what happening in world cup

la fièvre acheteuse du FC Barcelone

27

Mercredi, le FC Barcelone s’est payé le luxe de s’offrir le milieu de terrain le plus courtisé de la planète football : Frenkie de Jong. En échange d’un chèque de 75 M€ (+ 11 M€ de bonus), le club blaugrana a coiffé le Paris Saint-Germain au poteau. Un nouvel investissement conséquent pour une formation culé qui ne cesse d’enchaîner les gros coups financiers sur le marché des transferts depuis le départ de Neymar chez les Rouge-et-Bleu durant l’été 2017.

Au lendemain du transfert de de Jong, Marca ne s’est pas fait prier pour mettre en lumière la fièvre acheteuse du président Josep Maria Bartomeu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le montant des dépenses consacrées aux recrues (tous mercatos confondus) est exorbitant. En un an et demi, le Barça a en effet engagé Gerard Deulofeu, Paulinho, Ousmane Dembélé, Philippe Coutinho, Yerry Mina, Nelson Semedo, Marlon Santos, Arturo Vidal, Arthur, Clément Lenglet, Malcom et donc Frenkie de Jong. Autant d’opérations dont le montant total s’élève à 529,3 M€. une somme dingue qui ne prend toutefois pas en compte les bonus inclus dans les transferts de Dembélé, Coutinho, Vidal, Malcom et d’Arthur (voir le détail dans le récapitulatif en bas de l’article).

Le Barça tranquille vis-à-vis du fair-play financier

Face à toutes ces recrues, le Barça a bien évidemment dû réaliser un certain dégraissage. Une série de départs qui a rapporté 138,25 M€. Une somme comprenant les ventes de Paulinho (50 M€), Gerard Deulofeu (13 M€), Marlon Santos (6 M€), Lucas Digne (20,20 M€), Yerry Mina (30,25 M€), Aleix Vidal (9,3 M€), Cristian Tello (4 M€) et Javier Mascherano (5 M€). Un montant qui grimpe ensuite à 360,25 M€ si l’on ajoute les 222 M€ perçus avec le départ de Neymar. Au final, la balance des transferts est donc de -169,05 M€ depuis l’été 2017. Un écart négatif qui pourrait faire bondir les défenseurs du fair-play financier (pour rappel, un club ne peut pas dépasser 30 M€ de déficit sur les trois dernières saisons).

Mais là encore, le Barça a trouvé la parade. L’Equipe rappelle qu’outre une réduction de la masse salariale (avant, elle prenait 70% du budget, 66% aujourd’hui, toutes sections confondues du club), le club blaugrana peut compter sur des rentrées d’argent conséquentes. Ainsi, le musée du club a rapporté 57,67 M€ la saison passée, 61,13 M€ grâce à la billetterie réservée aux non abonnés, 154 M€ sont tombés dans les caisses du club en guise de droits TV pour l’exercice 2017/2018. Le tout sans oublier les gains remportés en Ligue des Champions plus les revenus générés par la boutique officielle. Avec cet éclairage, il est donc plus facile de comprendre pourquoi le Barça a pu s’autoriser la folie de Jong.

Recrues depuis l’été 2017 (mercatos estivaux et hivernaux confondus) :

- Gerard Deulofeu (12 M€)
- Paulinho (40 M€)
- Ousmane Dembélé (105 M€ + 40 M€ de bonus)
- Philippe Coutinho (120 M€ + 40 M€ de bonus)
- Yerry Mina (11,8 M€)
- Nelson Semedo (35,5 M€)
- Marlon Santos (5 M€)
- Arturo Vidal (18 M€ + 3 M€ de bonus)
- Clément Lenglet 35 M€
- Malcom (41 M€ + 1 M€ de bonus)
- Arthur (31 M€ + 9 M€ de bonus)
- Freddie de Jong (75 M€ + 11 M€ de bonus)

Lien Officiel Source – Lire l’article

vous pourriez aussi aimer
Praesent libero mattis non luctus commodo sit quis vel, amet, Aliquam et,