Maurizio Sarri met la pression sur ses dirigeants dans les dossiers Hazard et Fabregas

36

L’hiver risque d’être mouvementé à Chelsea. Sportivement, tout se passe plutôt bien pour les Blues, bien placés dans la lutte pour une qualification en Ligue des Champions du haut de leur quatrième place, pour cette première saison de Maurizio Sarri à Stamford Bridge. Mais plusieurs dossiers chauds risquent de mettre le feu lors de ce mercato hivernal. On pense forcément à Cesc Fabregas, dont le contrat expire en juin et qui serait dans le viseur de l’AS Monaco, où la présence de Thierry Henry, proche ami du Catalan, pourrait faire la différence.

En conférence de presse vendredi, le coach de Chelsea a fait savoir qu’il comptait sur le Catalan : « à cette position, je n’ai que deux joueurs, Jorginho et Fabregas, donc pour moi ce serait vraiment un problème de ne plus avoir Cesc. Je veux qu’il reste, mais je ne sais pas quelle décision vont prendre Cesc et le club. Pour moi, c’est très important qu’en cas de départ de Cesc on recrute un nouveau joueur, et ce n’est pas facile, parce que techniquement, c’est un très bon joueur. Je pense que sur le marché c’est très difficile de trouver un joueur avec ses caractéristiques ».

« Il est temps de décider pour Hazard »

« Le problème c’est la durée des nouveaux contrats. Vous savez, au-dessus de 30 ans le club ne propose qu’un an de contrat. Et pour un joueur de 31 ans, c’est un problème de signer un nouveau contrat pour seulement un an », a ajouté le tacticien italien. Monaco est prévenu. Autre dossier chaud, celui d’Eden Hazard, qui n’a toujours pas prolongé son contrat qui expire en juin 2020 malgré des propositions très intéressantes des Blues sur le plan financier. Le Belge n’a jamais caché son amour pour le Real Madrid, et l’intérêt serait réciproque.

« Il est temps de décider. On doit résoudre ce problème si on veut préparer l’avenir. Je ne suis pas d’accord (lorsqu’un journaliste lui a dit que le club ne peut pas décider à la place du joueur, NDLR), le club peut décider. Je ne sais pas (s’il faut le vendre, NDLR), mais il faut que le club sache de quoi sera fait l’avenir. Oui, je suis un peu surpris que ça prenne autant de temps mais je ne connais pas le passé, donc je ne peux rien dire », a lancé l’ancien du Napoli vendredi, qui attend donc que la direction prenne les choses en main.

Lien Officiel Source – Lire l’article

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

dictum luctus Donec quis ante. id consectetur et, eleifend sem,