A place where you need to follow for what happening in world cup

Nicolo Zaniolo, le nouveau dieu romain

4

Ce mardi soir, l’AS Roma jouait son huitième de finale aller de la Ligue des Champions contre le FC Porto au Stadio Olimpico. On craignait beaucoup pour le club de la capitale italienne puisqu’honnêtement on a du mal à apercevoir des progrès dans l’équipe façonnée par Eusebio Di Francesco. Pourtant, cette dernière s’est trouvé un nouveau leader. Celui qui manquait tant depuis le départ à la retraite du légendaire Francesco Totti et les blessures de sa seconde légende Daniel De Rossi en grandes difficultés depuis quelque temps.

Depuis le début de la saison, la Louve connaît des hauts et des bas, il est vrai, mais Nicolo Zaniolo vient tempérer tout cela. Très bon, le milieu de terrain offensif s’est parfaitement installé dans le onze d’Eusebio Di Francesco. C’est donc en tant que titulaire que le joueur formé à l’Inter a débuté son match face au FC Porto. Après une première période compliquée, Nicolo Zaniolo a enclenché la seconde et a permis à son équipe de s’imposer 2-1. Tout d’abord, il a ouvert le score sur une passe d’Edin Dzeko (70e) avant de reprendre une frappe du Bosnien détournée par le poteau gauche (76e). Avec ce doublé, il devient le plus jeune joueur italien à inscrire deux buts ou plus dans un match de Ligue des Champions. Le tout à 19 ans et 225 jours.

Mancini l’appelle avec la Nazionale alors qu’il compte 0 match de Serie A

Comme en atteste la statistique susmentionnée, rien n’est normal dans la carrière de Zaniolo. L’été dernier, l’AS Roma cède Radja Nainggolan contre 24 millions d’euros et deux joueurs. Le premier est Davide Santon et le second un jeune qui n’a jamais joué en pro avec le club lombard : Nicolo Zaniolo. Roberto Mancini, le sélectionneur de l’Italie, le convoque pour les matchs contre la Pologne et le Portugal en Ligue des Nations de l’UEFA 2018-2019, alors qu’il n’a pas encore joué en Serie A puisqu’il joue sa première rencontre face au Real Madrid avec la Roma (défaite trois buts à zéro) le 19 septembre 2018.

Depuis, il s’est imposé assez facilement dans un milieu de terrain peuplé de blessés (Pastore, Pellegrini) et surtout il sait tout faire : passer la balle, marquer, dribbler et tacler. Hier, il a encore ébloui de son talent la rencontre contre Porto et il a tiré une sacrée épine du pied des siens avec son doublé. « Zaniolo ? Il a démontré toutes ses qualités, il a un potentiel physique incroyable et doté d’une finesse technique. Il deviendra un champion », s’est même enthousiasmé l’emblématique capitaine Daniele De Rossi. Avec cinq buts au compteur (toutes compétitions confondues), le milieu de 19 ans s’impose comme la future perle du football transalpin. La Roma rit alors que l’Inter pleure probablement de l’avoir laissé filer pendant que Radja Nainggolan n’en fait qu’à sa tête.



Lien Officiel Source – Lire l’article

vous pourriez aussi aimer
elit. pulvinar elit. efficitur. leo neque. Donec sem, odio quis,