Rennes crit la plus belle page de son histoire – Dbrief et NOTES des joueurs (Betis 1-3 SRFC) – Football

10

Accroch 3-3 l’aller, Rennes a ralis un norme coup en s’imposant sur la pelouse du Betis Sville (1-3), ce jeudi, lors du 16e de finale retour de la Ligue Europa. Solidaires et ambitieux, les Bretons poursuivent leur belle aventure europenne, dj la plus belle de leur histoire.

Rennes

Rennes a sorti le Betis en livrant une norme prestation.

Rennes l’a fait ! Frustr aprs le match aller, o il avait men 3-1 avant de concder le rsultat nul (3-3), le club breton a russi forcer son destin pour s’imposer sur la pelouse du Betis Sville (1-3), ce jeudi, lors du 16e de finale retour de la Ligue Europa. Une trs belle performance de la formation franaise, qui sort un des pouvantails de la comptition et qui signe dj le plus beau parcours de son histoire en Coupe d’Europe.

Bensebaini fait mal au Betis, Lo Celso relance les Andalous

Comme prvu, le club espagnol mettait d’entre le pied sur le ballon. Mais que ce soit Lo Celso ou Canales, aucun des deux milieux offensifs ne parvenait bousculer une solide dfense rennaise. Mieux encore, les Rouge et Noir ne baissaient pas les yeux et jouaient fond les coups. Sur son premier corner, le club franais trouvait mme la faille grce une tte de Bensebaini (0-1, 22e). Un premier but europen pour l’Algrien, tout proche du doubl sur un nouveau corner dans les minutes qui suivaient.

Surpris, les Andalous se montraient nerveux, l’image de Quique Setin, trs agac. Jes aurait pu redonner le sourire son entraneur, mais le joueur appartenant au PSG perdait son duel avec Koubek. Un arrt important puisque le SRFC en remettait une couche dans la foule. Sur un contre rondement men par Ben Arfa, Sarr servait Hunou, qui ne tremblait pas au second poteau (0-2, 30e). Le Betis pouvait-il se relever ? Avant la pause, Lo Celso, comme l’aller, relanait son quipe en crucifiant Koubek d’un plat du pied scurit (1-2, 41e).

Niang teint la lumire

Au retour des vestiaires, le Betis mettait encore un peu plus la pression, notamment par Canales, de plus en plus tranchant dans ses perces. Mais Rennais restait sur ses gardes et contenait assez aisment la bande Jes, pas assez inspire dans les trente derniers mtres. En dehors de quelques tentatives crases de Loren et Joaquin, Koubek passait une seconde priode relativement tranquille.

Dans le dernier quart d’heure, les Rennais avaient mme de belles opportunits en contre mais manquaient de justesse dans la dernire passe. Niang, pourtant seul, ratait lui le ballon du 3-1 alors qu’il avait tout le temps d’ajuster Joel… Une action sans consquence puisque le Sngalais se rattrapait la dernire minute en teignant dfinitivement l’enceinte espagnole aprs un contre clair sur une perce monumentale de Ben Arfa (1-3, 90e+4). Un exploit, un vrai !

La note du match : 7/10

Comme l’aller, on ne s’est pas ennuy ce soir. Dans une belle enceinte de Benito Villamarn, on a eu droit des occasions et des belles actions des deux cts. Le bon dbut de match rennais a mis un peu plus de piquant puisque le Betis a tout fait pour revenir la marque, prenant parfois des normes risques, notamment sur la dernire phase de jeu menant au but de Niang. En fin de partie, on a mme entendu les 2800 supporters rennais faire des “ol” sur les passes de leurs prfrs, comme leurs homologues parisiens Old Trafford.

Les buts :

– A gauche, Grenier botte parfaitement son corner. A la rception, Bensebaini, qui fausse compagnie Bartra pour trompe Joel d’une tte croise (0-1, 22e).

– Rennes part en contre sur la gauche avec Bensebaini, qui laisse le ballon Ben Arfa. Le milieu offensif temporise et sert Sarr d’une belle passe coupe ras de terre. Le Sngalais fixe son vis–vis et sert Hunou, oubli au second poteau, qui n’a plus qu’ pousser le ballon au fond des filets (0-2, 30e).

– Sur le ct gauche, Jes ralise un bon travail dos au but et lance Canales. Le milieu offensif ajuste un centre parfait ras de terre pour Lo Celso, qui ne se rate pas au moment de pousser le ballon au fond des filets d’un plat du pied scurit (1-2, 41e).

– Sarr rcupre un ballon au niveau de sa surface et sert Ben Arfa. Le milieu offensif part en contre, limine quatre joueurs et remonte une cinquantaine de mtres avant de servir Niang. Sans trembler, le Sngalais se prsente devant Joel, qu’il trompe d’une belle frappe croise ras de terre (1-3, 90e+4).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribu une note (sur 10) commente chaque joueur.

L’homme du match : Ramy Bensebaini (8/10)

L’Algrien a livr un trs gros match. Buteur de la tte sur corner, c’est lui qui initie le contre menant au but de Hunou. Entreprenant, il a souvent pris son couloir gauche pour apporter le surnombre. Seule ombre au tableau, son absence sur le but de Lo Celso. Mais le Fennec sera largement pardonn vu la grosse prestation dfensive livre en seconde priode. Remplac la 77e minute par Mehdi Zeffane (non not).

BETIS SVILLE :

Joel Robles (4) : pas du tout dcisif. Le gardien pass Everton n’a pas russi scuriser sa cage sur les frappes cadres de Rennes.

Assa Mandi (4) : incertain en raison d’une blessure un genou, l’Algrien a rat son match. Pas assez entreprenant, il n’a jamais russi crer le dcalage sur sa premire relance, comme il a l’habitude de le faire en Liga.

Marc Bartra (3) : absent l’aller, le dfenseur central a t particulirement mauvais ce soir. Absent au marquage de Bensebaini sur le premier but, il se laisse avoir par Hunou sur le deuxime but rennais. Dans les duels, il a souvent t battu par les Bretons.

Sidnei Rechel Da Silva Junior (4) : le Brsilien a eu normment de mal face Sarr, qu’il a t oblig de retenir par le maillot en premire priode pour viter un contre trs dangereux. Il n’a jamais russi crer le dcalage, lui non plus.

Joaqun (4,5) : moyen. Le capitaine du Betis a t bien moins frais qu’ l’aller. A aucun moment, l’ex-international espagnol n’a russi contourner le solide Bensebaini. Remplac la 89e minute par Emerson (non not).

William Carvalho (5) : la dfinition mme de sentinelle. Problme, le Portugais ne ralise jamais de dpassement de fonction et se contente de faire la passe un partenaire dix mtres. Une dception.

Sergio Canales (7) : un des seuls joueurs du Betis avoir t au niveau. Souvent dangereux dans ses perces, il est passeur dcisif sur le but de Lo Celso. L’ancien joueur du Real Madrid a t le Betico le plus entreprenant ce soir.

Andrs Guardado (4) : le latral gauche mexicain a eu du mal ce soir. Souvent pris de vitesse par Sarr, il n’a pas russi tenir son rang malgr son exprience. Remplac la 78e minute par Diego Lainez (non not), dont l’entre a t quelconque aprs son norme match aller.

Giovani Lo Celso (6,5) : comme Rennes, l’Argentin a relanc son quipe en rduisant l’cart au score. Son placement entre les lignes a t intressant mais il n’a pas russi entraner ses partenaires avec lui. Bon malgr tout.

Loren Morn (5) : en premire priode, l’attaquant espagnol a pes sur la dfense rennaise. Il a nanmoins t timide, ne se procurant pas la moindre occasion nette.

Jes (6) : titulaire, le joueur prt par le PSG a ralis un bon match. Aprs avoir perdu son duel avec Koubek 0-1, l’attaquant espagnol a t au dpart de l’action du but de Lo Celso avec un joli dcalage pour Canales. Plutt affut, il a t le Betico le plus dangereux au retour des vestiaires jusqu’ sa sortie. Une belle surprise. Remplac la 69e minute par Sergio Leon (non not).

RENNES :

Tomas Koubek (7,5) : le gardien tchque a t excellent. En dehors du but de Lo Celso, sur lequel il est lch par sa dfense, le portier rennais a t trs solide sur ses appuis et rassurant sur sa ligne en arrtant les nombreuses tentatives espagnoles.

Hamari Traor (7) : le latral droit a livr un bon match offensivement, n’hsitant jamais apporter son soutien Sarr. En revanche, il a eu un peu plus de mal dfensivement, notamment sur le but de Lo Celso, o il est absent au marquage de Canales. Aprs l’heure de jeu, il s’est mis minable pour tenir la baraque.

Damien Da Silva (7) : le dfenseur central, capitaine en l’absence d’Andr, a eu du mal en premire priode. Il a t bien mieux au retour des vestiaires, notamment dans les duels, s’imposant de manire autoritaire devant Loren.

Mexer (7,5) : gros match du Mozambicain. Serein, il n’a jamais paniqu et a t intressant dans sa facult calmer les dbats. Ses relances toujours propres ont t trs importantes.

Rami Bensebaini (8) : lire commentaire ci-dessus.

Ismala Sarr (7) : incertain mais finalement bien prsent, l’ailier sngalais a fait trs mal aux dfenseurs svillans. L’ancien Messin, passeur dcisif pour Hunou, a oblig Sidnei et Guardado dfendre bas pour viter de se faire contrer. Grce sa hargne, il rcupre le ballon sur le but de Niang. Du feu dans les jambes.

Clment Grenier (7) : bon match du milieu de terrain tricolore. Passeur dcisif sur le corner menant au but de Bensebaini, il a fait le travail en se contentant de jouer simple pour ne pas mettre ses dfenseurs en difficult. Une trs grosse activit dans l’entrejeu. Remplac la 84e minute par Romain Del Castillo (non not), auteur d’une entre de jeu agressive et importante.

Benjamin Bourigeaud (7) : un match de devoir pour l’ancien Lensois. Trs prsent au pressing, le milieu de terrain a toujours cherch jouer vers l’avant. Un vrai combattant. Remplac la 75e minute par Jrmy Glin (non not).

M’Baye Niang (6) : le Lion de la Tranga avait appel la rvolte. Il a failli mettre son quipe en difficult en ratant un contre incroyable l’approche du temps additionnel. Sans consquence puisque l’ancien Milanais a trouv les ressources ncessaires pour se rattraper sur la dernire action, envoyant son quipe au Paradis. Un but pour l’histoire.

Adrien Hunou (6,5) : le buteur rennais a encore montr qu’il tait opportuniste. Comme l’aller, le jeune Breton a trouv le chemin des filets en poussant le ballon grce un placement judicieux.

Hatem Ben Arfa (6,5) : gnial et frustrant. A la ramasse sur de nombreuses situations, gardant beaucoup trop le ballon dans ses pieds, pas assez prsent au pressing, le milieu offensif a nanmoins su faire parler son gnie dans les moments cls. Une premire fois en adressant une sublime passe pour Sarr, menant au but de Hunou, puis en fin de partie en se baladant au milieu de quatre Svillans pour servir idalement Niang. Deux actions trs importantes quand on fait les comptes. Une folie qui a tant manqu Rennes ces dernires annes.

+ Retrouvez les rsultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont t les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Ragissez dans la zone de “commentaires” ci-dessous !

BETIS SVILLE 1-3 RENNES (mi-tps: 1-2) – LIGUE EUROPA – 1/16e de finale / 16e
Stade : Estadio Benito Villamarn – 44.316 spectateurs – Arbitre : Viktor Kassai

Buts : G. Lo Celso (41e) pour BETIS SVILLER. Bensebaini (22e) A. Hunou (30e) M. Niang (90+4e) pour RENNES
Avertissements : Sidnei (35e), William Carvalho (75e), Joaqun (79e), pour BETIS SVILLEM. Niang (58e), H. Traor (82e), M. Zeffane (90+2e), pour RENNES

BETIS SVILLE : Joel RoblesA. Mandi, Bartra, SidneiJoaqun (Emerson, 89e), William Carvalho, Canales, A. Guardado (D. Lainez, 78e)G. Lo Celso, Loren Morn, Jes (Sergio Len, 69e)

RENNES : T. KoubekH. Traor, D. Da Silva, Mexer, R. Bensebaini (M. Zeffane, 78e)I. Sarr, C. Grenier, B. Bourigeaud (J. Gelin, 75e), M. NiangA. Hunou (R. Del Castillo, 84e), H. Ben Arfa

Bensebaini a ouvert la marque de la tte sur corner (0-1, 22e)

La joie rennaise aprs le but de Hunou (0-2, 30e)

Lo Celso a relanc le Betis avant la pause (1-2, 41e)

Les Rennais ont t rugueux dans la bataille

Le Betis s’est-il vu trop beau ? La dception de Canales en dit long…



Lien Officiel Source – Lire l’article

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

consectetur dictum Aliquam libero dapibus sem, Nullam libero