A place where you need to follow for what happening in world cup

Caleta Car détaille sa très difficile intégration

6

Cet été, les fans de l’Olympique de Marseille attendaient de pied ferme le mercato estival, pour voir si l’OM allait un peu sortir des sentiers battus. Sur deux recrues, ce fut le cas. Nemanja Radonjic est arrivé en provenance de l’Étoile Rouge de Belgrade et surtout Duje Caleta-Car a rejoint l’Olympique de Marseille depuis le Redbull Salzbourg avec un statut de finaliste de la Coupe du Monde (perdue contre la France sur le score de quatre buts à deux).

Sauf que pour les deux joueurs, mais surtout pour le défenseur, acheté près de 20 millions d’euros. Lancé dans le grand bain contre Nîmes, le Croate a plongé comme ses coéquipiers (1-3). Ensuite, il ne joue pas, reprend contre l’Eintracht Francfort (1-2) et se fait aussi exclure contre l’OL (2-4). Contre Limassol, sa défense prend à nouveau des buts (2-2) puis contre la Lazio il est fautif sur le premier but (1-2). Il y a donc mieux comme intégration pour celui qui devrait être titulaire ce soir à Francfort (rencontre à suivre sur notre live commenté).

« Je ne suis pas du tout content de mon début de saison »

« Ça a vraiment été difficile. Je suis arrivé dans un nouveau club, un nouveau pays, avec une nouvelle langue, de nouveaux coéquipiers. Personnellement je ne suis pas du tout content de mon début de saison. Je sais que je peux faire beaucoup mieux, je travaille de manière très dure pour cela », a confessé l’international croate, vice-champion du Monde devant les médias avant la rencontre de ce jeudi soir outre-Rhin pour la cinquième journée de la Ligue Europa.

Il faut aussi expliquer que le joueur n’a pas forcément été mis dans les bonnes conditions par son entraîneur Rudi Garcia, qui n’avait pas non plus hésité à taper sur ses deux jeunes recrues d’Europe de l’Est. « On répète souvent les mêmes erreurs, ça devient embêtant. Il faut continuer à montrer à certains d’entre nous, notamment ceux qui sont arrivés, Duje (Caleta-Car) et Nemanja (Radonjic), qu’il y a des choses à apprendre vite. On paye un peu leurs arrivées tardives. Il faut gagner dimanche (contre Caen en Ligue 1, Ndlr), vite récupérer, et ensuite il y aura la trêve. On est à la traîne (dans le groupe H, Ndlr) », avait ainsi expliqué le coach français. Espérons que ce soir soit la bonne pour Caleta-Car même si le groupe de l’OM ne laisse que peu de place à l’optimisme.

Lien Officiel Source

vous pourriez aussi aimer
leo risus. libero ut tempus ipsum vel, Donec