A place where you need to follow for what happening in world cup

Di Maria fait le show, Marquinhos a fait taire Pogba (0-2)

3

L’absence de Neymar et Cavani n’ont rien changé au fait que les mancuniens se sont fait maltraiter par Di Maria. Le milieu parisien a fait le reste.

Il ne s’en cache pas, Di Maria et Manchester United ce n’est pas l’amour fou. Sa saison chez les Red Devils (2014-2015), même si statistiquement correcte, ne lui a pas laissé de bons souvenirs. C’est donc avec un esprit revanchard qu’il se déplaçait à Old Trafford pour les 8è de Ligue des Champions.

Et les hostilités ont commencé dès la descente du bus des joueurs parisiens. Hué par les Reds, le regard noir de l’Argentin prédisait une prestation qui leur ferait regretter d’avoir osé. Et les mancuniens ont dégusté.

Entre provocations envers les supporters de Manchester United et ballons dangereux sur le terrain, le natif de Rosario a fait le job en étant impliqué sur les deux buts du Paris Saint-Germain. D’abord sur le corner tiré qui a permis à Presnel Kimpembe de sortir de nulle part et d’ouvrir le score, puis en centrant à l’attention de Kylian Mbappé qui a fait le break. Très actif offensivement, il a aussi vu son seul tir bloqué. Encore une fois hué à sa sortie par les supporters mancuniens, il a reçu une ovation par ceux du PSG, scandant son nom à plusieurs reprises.

L’article continue ci-dessous

Si l’attaque a réussi à vivre grâce à l’ancien madrilène, le milieu parisien a aussi été source de satisfaction pour Thomas Tuchel. Alors que le milieu Pogba-Matic-Herrera s’est montré solide lors des dernières prestations, l’Allemand a titularisé Marquinhos et Verratti pour réussir à contenir l’entrejeu des hommes de Solskjaer. Le Brésilien a complètement muselé Paul Pogba, le créateur de Manchester United. Très efficace, il ne l’a pas quitté d’une semelle, étouffant ainsi le danger. Pressé, le Français a de ce fait été très brouillon dans ses passes, conduisant à beaucoup de déchets (il affiche un total de 75% de passes réussies seulement). Une situation tellement frustrante pour l’ancien joueur de la Juventus qu’il a multiplié les fautes. Prévenu assez tôt dans le match (25è, carton jaune), il n’a pas résisté et a écopé d’un second, juste avant la fin du match. La Pioche manquera donc le match retour.

Sur le terrain, en première période, les équipes se craignaient tellement que le match était trop fermé, ne permettant aucune folie, aucun risque offensif (seulement un tir cadré pour les deux équipes, de Rashford). Mais la seconde période a délivré, libéré les Parisiens qui ont su profiter d’une équipe de Manchester United qui a sûrement sous-estimer ses adversaires, en l’absence de nombreux blessés. Le score, 0-2, est un tarif que les hommes de Solskjaer ont chèrement payé pour pouvoir rendre la pareille au retour.

Sabrina Belalmi, à Old Trafford 

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
elit. in at ut venenatis, massa felis Lorem Nullam ultricies efficitur. facilisis