A place where you need to follow for what happening in world cup

La (grosse) mise au point de Deschamps concernant Rabiot – Euro 2020

28

Le sélectionneur de l’équipe de France a de nouveau fait le point sur la situation du milieu de terrain parisien, qui avait refusé d’être suppléant avant la Coupe du monde 2018.

Reverra-t-on un jour Adrien Rabiot sous le maillot de l’équipe de France ? Ou du moins, Adrien Rabiot a-t-il encore une chance de revêtir le maillot frappé du coq tant que Didier Deschamps sera sélectionneur ? Depuis qu’il a décliné son statut de suppléant en vue de la Coupe du monde, le milieu de terrain du PSG n’a en effet plus remis les pieds à Clairefontaine.

«J’ai l’impression que vous me parlez d’un joueur qui a été très bon avec l’équipe de France»

Didier Deschamps

Dans le cadre de l’émission «beIN Bleus, spéciale Didier Deschamps», qui sera diffusée dimanche à 21h00 sur beIN Sports 1, le sélectionneur des Bleus n’a évidemment pas échappé aux interrogations sur l’avenir international du milieu de 23 ans. Si «DD» a reconnu qu’il «ne ferme pas la porte», il a toutefois tenu à apporter une précision de taille : «J’ai l’impression que vous me parlez d’un joueur qui a été très bon avec l’équipe de France. Si c’est le cas, regardez les 5 matches qu’il a fait avec nous. Ça n’enlève en rien la qualité d’Adrien Rabiot et ce qu’il peut faire au PSG, même si depuis un certain temps, c’est un peu plus compliqué pour lui sur le terrain, et apparemment en dehors, mais ça ce n’est pas mon histoire, ça le regarde lui, son entraîneur au PSG et son club. Mais on ne parle pas d’un joueur qui a fait des performances de haut niveau à chaque fois qu’il a été avec nous.»

«Je ne fais pas une fixation»

Didier Deschamps

«L’équipe de France vit, a-t-il ajouté. J’ai appelé d’autres joueurs qui ont répondu à mes attentes. Dernièrement, j’ai appelé Tanguy Ndombélé qui a répondu aussi. Il y a de la concurrence. Je ne fais pas une fixation. Ce n’est pas une punition (…) Ce n’est pas une sanction, j’étais bien obligé d’accepter sa décision, ça a des conséquences pour lui mais vis-à-vis du groupe aussi. Il y a d’autres joueurs, il y a une concurrence, et les joueurs qui ont été à la Coupe du Monde et après ont répondu aussi présents.»

«Par rapport à ce que représente ce maillot, avoir cette attitude-là et cette décision-là, non !»

Didier Deschamps

Pour autant, Deschamps admet sans ambages qu’il n’a pas du tout apprécié sa décision à l’orée du Mondial.  «Même s’il ne faut pas aggraver la situation, il ne faut pas minimiser la décision qu’il a prise, a expliqué le champion du monde 98 et 2018. On parle de l’équipe de France. Par rapport aux messages que je porte aux joueurs depuis que je suis devenu sélectionneur en 2012 et ce que représente ce maillot, avoir cette attitude-là et cette décision-là, non !»

>>LIRE AUSSI : Deschamps au Figaro: «Je me lève le matin et je sais que je ne sais pas»

Si une rencontre est normalement prévue durant le mois de décembre entre Rabiot et le président de la Fédération française de football Noël Le Graët, Deschamps a confirmé qu’il n’a toujours aucune nouvelle du Parisien depuis son mail en mai dernier où il exposait sa décision de ne pas se mettre à la disposition de l’équipe de France. «J’ai fait en sorte d’avoir une communication avant, quand il a pris sa décision, ça n’a pas été possible. Et depuis non plus, a regretté «DD». L’équipe de France n’est à personne, quelle qu’elle soit. Ce n’est pas à Adrien Rabiot ou Hugo Lloris ou Blaise Matuidi, c’est le groupe. Et le groupe est toujours au-dessus des individus.»



Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
amet, odio commodo Lorem elit. diam ut vel, vulputate, Donec