le Celtic a lancé l’opération séduction pour Timothy Weah

42

« Je veux juste prendre le temps de parler à tout le monde de la décision que ma famille et moi avons prise en ce qui concerne le fait de partir en prêt cet hiver ». Sur les réseaux sociaux, le Parisien Timothy Weah confirmait le 25 décembre dernier son départ en prêt pour le mois de janvier. Ces dernières semaines, de nombreux clubs se sont penchés sur le profil de l’Américain, comme nous vous l’expliquions en exclusivité sur Foot Mercato. Parmi eux, Amiens, Strasbourg, Leverkusen et Stuttgart, entre autres.

Le Celtic, qui a déjà accueilli un autre produit du centre de formation parisien, Odsonne Edouard, est aussi sur le coup. Et dans des propos rapportés par le Scottish Sun, Brendan Rodgers a clairement confirmé l’intérêt du club de Glasgow pour l’attaquant de 18 ans : « le PSG nous a donné la permission de discuter avec Timothy et il est venu avec ses agents. Il a passé une belle journée ici. On a une bonne relation avec le PSG. Il m’a envoyé un joli message après, remerciant tout le monde et disant que ce qu’il a vu lui a plu, donc on verra ».

Brendan Rodgers est fou de lui !

« Le PSG veut clairement qu’il soit prêté pour gagner de l’expérience. C’est un bon gamin et un très bon profil en termes de jeu. Il y a de très bons atouts ici pour qu’il vienne. Le club, les supporters, l’intensité, la pression, le style de football et des gens qu’il connaît comme Odsonne Edouard. Timothy est un joueur international qui peut jouer à plusieurs positions devant. S’il vient, il serait une belle recrue pour nous », a ajouté l’ancien de Liverpool.

Weah ne manque donc pas de prétendants, et c’est logiquement lui qui aura le dernier mot concernant son avenir. Estimera-t-il que le Celtic est la meilleure option pour revenir plus fort à Paris en janvier ? Utilisé à seulement deux reprises en Ligue 1 par Thomas Tuchel, pour un but inscrit, le fils de la légende George Weah devrait enfin pouvoir montrer l’étendue de son talent au plus haut niveau.

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

Aenean nec quis, lectus dictum ipsum