A place where you need to follow for what happening in world cup

le constat lucide de Franck Passi

45

L’invraisemblable saison de Monaco se poursuit. 48 heures après l’éviction de Thierry Henry, 24 heures après l’officialisation du retour de Leonardo Jardim, le club se rendait à Dijon ce samedi soir pour jouer un match capital face à un autre candidat au maintien. Mais ni Henry, ni Jardim n’étaient présents sur le banc. Le portugais prendra l’équipe en main demain et se trouvait en tribunes ce soir, aux côtés de Dmitri Rybolovlev et de Vadim Vasilyev. C’est Franck Passi, adjoint de Henry, qui prenait la direction des opérations, le temps d’un match seulement.

Les hommes se succèdent mais les résultats sont les mêmes. Monaco a encore perdu 2-0 et pour ne rien arranger, les Asémistes ont terminé à dix contre onze. Le gaguesque s’est mêlé au dramatique. Naldo a écopé de son second carton rouge en seulement trois matches de Ligue 1. Une première dans notre championnat. « Nous avons eu des occasions comme sur les quatre ou cinq derniers matches, mais on commet toujours l’erreur qui tue. On laisse passer l’adversaire devant, on court après le résultat et il est évident que c’est plus compliqué », regrettait Passi après le match.

Jardim a du boulot

Car oui Monaco a existé dans cette rencontre mais aura manqué cruellement de réalisme dans les deux surfaces. Ballo-Touré, l’une des nouvelles recrues, a de plus commis une terrible erreur qui a coûté un but. « Le problème mental vient quand on regarde le classement. Ces joueurs-là ont de la qualité. Ils sont armés pour pouvoir se maintenir, mais il faut juste un petit déclic qui doit arriver rapidement. Il reste encore des matches », maintient le coach intérimaire. Il croit en l’arrivée de Jardim pour redresser la situation. « Ce n’était pas en 24 heures qu’il fallait changer de système, de manière de fonctionner. Au contraire, les joueurs aiment la stabilité. On laissera à Leonardo Jardim faire des choses plus tard. Il ne s’est pas exprimé dans le vestiaire. »

L’entraîneur portugais revient dans un club et prend en main un effectif qu’il connaît très bien. Parti il y a seulement trois mois, il aura fort à faire pour redresser une situation périlleuse. Monaco est 19e, à trois points de ses plus proches poursuivants, Caen et Amiens, qui n’ont toujours pas joué la 22e journée. Jardim devra notamment régler les gros problèmes défensifs de l’ASM et redonner confiance à un groupe qui en manque cruellement. « Avec Thierry Henry, nous n’avons pas réussi à changer la situation et maintenant, il faut continuer avec un meilleur esprit et à lutter tous ensemble », résume Falcao. Une réaction en Coupe de la Ligue à Guingamp (20e de Ligue 1) est attendue mardi prochain.

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
Donec vulputate, dolor. vel, facilisis consequat.