Marseille-Monaco : Gelson Martins, la bonne pioche du mercato monégasque – Ligue 1

4

Arrivé dans la Principauté lors du mercato hivernal, le portugais Gelson Martins enchaîne les bonnes performances. Son acclimatation à vitesse grand V fait du bien aux Monégasques.

Et si c’était lui le sauveur de l’AS Monaco ? Gelson Martins est arrivé sur le rocher à quelques jours de la fin du mercato d’hiver, en provenance de l’Atlético de Madrid, sous forme de prêt. Nous sommes alors à la 22e journée de Ligue 1. Embourbé dans une spirale négative, le club monégasque enchaîne les défaites et pointe à la 19e place du classement. Les dirigeants vont alors tout tenter pour sauver l’ASM et maintenir le club en Ligue 1. Thierry Henry est limogé seulement trois mois après son arrivée sur le banc de Monaco. Léonardo Jardim – qui a déjà occupé ce poste entre 2014 et octobre 2018 – est rappelé pour lui succéder. L’ASM profite aussi du mercato d’hiver pour renforcer son effectif. Ils font signer neuf joueurs –prêtés ou achetés – dont Gelson Martins.

Une intégration express

Et depuis, son arrivée coïncide avec le retour des bonnes performances de Monaco. Le club du Rocher a quitté la zone de relégation et se classe 16e de Ligue 1, avant la réception de l’Olympique de Lyonnais, ce dimanche à 21h. Il enchaîne les bonnes performances et les feuilles de matchs. Dès sa première rencontre sous les couleurs de l’ASM, il se fait remarquer en délivrant deux passes décisives face à Guingamp en demi-finale de Coupe de la Ligue (2-2, 4-5 t.a.b.). Quelques jours plus tard, bis repetita en championnat, il offre un caviar à Golovin et permet ainsi à son équipe de l’emporter face à Toulouse (2-1). L’ASM signait ici son premier succès à domicile de la saison.

Mais Martins n’est pas un simple passeur. Ses qualités lui permettent aussi de se muer en buteur. En quatre petites apparitions sous le maillot monégasque, il a déjà planté à deux reprises. Le week-end dernier, face au FC Nantes, son but a fait la différence et a permis à son équipe d’obtenir les trois points de la victoire (1-0).

«Il apporte une bonne dynamique offensive. Il joue vite et a une bonne relation avec le ballon»

Leonardo Jardim

Léonardo Jardim est conscient des qualités de son joueur et de ce qu’il peut amener à son équipe.  «Il apporte une bonne dynamique offensive. Il joue vite et a une bonne relation avec le ballon. Je pense qu’il a surpris beaucoup de personnes. Comme il jouait peut à l’Atlético, certains l’on peut être perçu comme un mauvais joueur», confiait l’entraîneur portugais en conférence de presse cette semaine. Martins n’a pris part qu’à 12 rencontres sous le maillot des Colchoneros, en six mois.

Un mercato hivernal réussi

L’international portugais de 23 ans – il compte 22 sélections en équipe nationale – est le symbole du mercato hivernal monégasque. À savoir relancer des joueurs peu utilisés ou sur le déclin, à l’image de l’expérimenté espagnol Cesc Fabregas. Et pour l’instant, ce qu’on pouvait qualifier de pari au début, est une réussite pour le club monégasque. Sur le dernier onze, aligné par Jardim face à Nantes le week-end dernier, quatre joueurs font parties de ces nouvelles recrues : Fodé Ballo Touré, Cesc Fabregas, Adrien Silva et forcément Gelson Martins. Trois autres ont débuté la rencontre sur le banc des remplaçants : William Vainqueur, Georges-Kévin Nkoudou et Naldo. Malheureusement pour Jardim, la majorité des recrues hivernales devront quitter le Rocher à l’issue de la saison, leur prêt s’expirant à la fin de l’exercice 2018/2019. C’est notamment le cas de Martins. Mais Jardim espère pouvoir le faire rester : «Oui, le foot c’est comme ça. Nous avons trouvé un accord pour qu’il vienne nous aider cette année. Pour le futur, tout est possible. Ce n’est pas le plus important. Le plus important, c’est le présent.» Et le présent c’est la réception de Lyon ce dimanche.



Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

ut dolor. Donec commodo vulputate, accumsan