Mercato : Paganelli file deux conseils à Lopez pour son avenir

3

Maxime Lopez flambe avec l’Olympique de Marseille cette saison. Pour Laurent Paganelli, le milieu de terrain marseillais devrait évoluer au FC Barcelone et se porter plus vers l’attaque.

Paganelli recommande le FC Barcelone à Maxime Lopez

Maxime Lopez est certainement l’un des principaux artisans de la remontée spectaculaire de l’OM au classement de Ligue 1. La plupart des observateurs conviennent que le minot a un style de jeu performant et séduisant.

Pour sa part, Laurent Paganelli va plus loin. L’homme du bord du terrain de Canal+ n’est pas seulement convaincu du style de jeu de Maxime Lopez. Il croit également que le jeune meneur de jeu, comparable à Andres Iniesta, a toutes les qualités pour évoluer au FC Barcelone, plutôt qu’au FC Séville qu’on sait à ses trousses.

« Je lui ai dit : si tu dois partir, va au Barça, pas à Séville ! », a en effet révélé le célèbre journaliste dans les colonnes de La Provence avant de s’enflammer : « C’est un club pour lui. Il joue dans les intervalles comme Iniesta. Il est dans la construction, il alimente, aime toucher le ballon. Il est à la recherche du geste parfait et il choisit toujours l’option collective. »

Maxime Lopez conseillé de jouer plus vers l’avant

Il a beau être emballé par Maxime Lopez, Laurent Paganelli admet qu’il y a une toute petite ombre au tableau. Selon le confrère, le joueur de 21 ans devrait se porter un plus vers l’attaque.

« J’ai du mal à trouver du négatif chez lui, même si je lui ai dit que j’aimerais le voir plus souvent aux abords de la surface. Il joue vers l’avant, mais il se trouve trop rarement dans les 18 mètres alors que je suis sûr qu’il marquerait davantage si c’était le cas », a-t-il regretté avant de conclure tout de même : « Il représente le football moderne. »

Pas sûr que les dirigeants marseillais, qui considèrent Maxime Lopez comme l’avenir du club, voient le conseil de Laurent Paganelli d’un bon oeil.



Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

porta. odio Phasellus felis mattis mi, ut