A place where you need to follow for what happening in world cup

MERCATO : Quel politique de recrutement pour l’AS Monaco cet hiver ?

93

L’​AS Monaco est en proie à de grandes difficultés cette saison. 19ème en ​Ligue 1 avec seulement 13 points, le club de la principauté va profiter du mercato pour renforcer une équipe décimée par les nombreux départs à l’intersaison et les blessures à répétition subites dans son effectif.

Le nouvel entraîneur Thierry Henry arrivé au mois d’octobre en lieu et place de Leonardo Jardim recherche de multiples solutions pour relancer son nouveau club, sans pouvoir trouver d’issues durables. Lors de la dernière défaite en championnat concédée face à ​Guingamp, Radamel Falcao a affiché sa grande inquiétude, envoyant un message à ses dirigeants.


“On a perdu, c’est terrible. Il va falloir travailler encore plus, on espère que le mois de janvier sera meilleur. On a joué avec des joueurs de la CFA, on ne peut pas mettre la pression sur eux. On a besoin de joueurs”


Des déclarations claires qui rappellent à quel point l’ASM se voit dans l’urgence de recruter cet hiver si le club princier souhaite se sortir de cette très mauvaise passe. Ainsi, le 19ème de ​Ligue 1 prospecte tous azimuts afin de trouver des éléments capables de redonner un souffle à une équipe littéralement amorphe. Cependant quels types de joueurs seraient susceptibles d’atterrir sur le rocher au mois de janvier ?

Place aux vieux briscards

À n’en pas douter, les Monégasques vont vouloir se renforcer avec plusieurs joueurs d’expérience (minimum un joueur par ligne), eux qui en ont cruellement manqué lors de cette première partie de saison.

En défense, le nom de Pepe libre de tout contrat après la résiliation de son contrat avec Besiktas, revient avec insistance et l’ancien pensionnaire du ​Real Madrid caractérise à merveille le type de joueur dont les Asémistes ont besoin pour sortir de la zone rouge.

Au milieu de terrain, Monaco étudie avec attention le profil de ​Cesc Fabregas, et aurait même déjà fait parvenir une offre pour l’ancien joueur du ​Barça. Milieu de terrain d’expérience, son éventuelle arrivée ferait beaucoup de bien à  un entre-jeu quelque peu insipide.

Mais d’autres pistes sont à l’étude et elles revêtent la même particularité, à savoir des joueurs d’expérience rompus aux joutes européennes ou à celles de la L1 (Pepe, Fabregas, Belhanda, Dalbert, Skrtel, Germain, Cahill…).

Une stratégie cohérente et bien plus fiable que la politique de recrutement menée ces dernières années par le président Vadim Vasilyev, qui consistait à parier sur des jeunes joueurs à fort potentiel, et qui montre actuellement toutes ses limites.

Le retour des blessés 

L’AS Monaco a dû composer durant toute cette mi-saison avec une problématique fort handicapante, celle des joueurs blessés, d’autant plus qu’ils étaient nombreux à avoir rejoint l’infirmerie pour des  durées relativement longues. En effet, au mois de novembre l’ASM a connu pas moins de 17 joueurs blessés dont certains cadres tels que Danijel Subasic, Kamil Glik, Rony Lopes ou Stevan Jovetic.

Ces derniers ont tellement manqués à leur entraîneur au moment de négocier des matchs importants comme celui de Samedi dernier face à l’EAG, que leur retour progressif à la compétition aura des airs de renforts et permettra à Henry de disposer d’un effectif plus compétitif, et bien plus conforme à la L1.


La filière Belge 

Depuis sa prise de fonction en octobre dernier, l’ancienne légende des Gunners d’​Arsenal n’a pas su imposer sa patte. Cependant, le ​mercato d’hiver va lui permettre de prendre des joueurs qu’il aura lui-même choisi au préalable. 

Dans cette optique il est fort possible que “Titi” fasse jouer ses réseaux, et l’un d’entre eux mène à la Belgique, puisqu’il a fait partie du staff de la sélection belge durant deux années (2016-2018). C’est ainsi qu’on retrouve parmi les rumeurs mercato les noms de Mousa Dembele, Naingollan, Carrasco ou même Batshuayi. Si tous ne viendront pas, il n’est pas impossible de voir un des cités débarquer à Monaco au mois de janvier.

Des joueurs peuvent partir

Enfin, en matière de mercato pour pouvoir acheter des joueurs il faut aussi parfois pouvoir en vendre. Et, dans cette perspective le club asémiste, déçu par les prestations de certains joueurs, ne retiendra personne. Pire, selon le journal l’Equipe, une bonne partie des joueurs sous contrat avec le club seront placés sur la liste des transferts. 

Bien que le président martèle qu’il ne faudra pas s’attendre à un hiver agité du côté de la principauté, il semble que les choses vont tout de même assez bien bouger. Reste à savoir si toutes ces éventuelles manoeuvres seront suffisantes pour se maintenir en fin de saison…  



Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
Sed sem, commodo tempus justo elit. Donec commodo Donec consequat. lectus sed