A place where you need to follow for what happening in world cup

Saint-Maximin : «On ne va rien lâcher» – Ligue 1

34

Auteur de son sixième but de la saison et de quelques gestes spectaculaires, Allan Saint-Maximin a activement participé à la victoire de l’OGC Nice face à Nîmes (2-0) samedi soir. 

Allan, peut-on dire que cette victoire fait du bien ?
Allan Saint-Maximin : C’est sûr qu’elle fait du bien, même si on aurait pu gagner avec plus de buts d’écart. Mais on va se satisfaire de la victoire et on est très content ce soir d’avoir gagné 2-0.

Votre bonne prestation prouve en tout cas que l’équipe n’est pas perturbée par ce qui se passe en coulisses (démission du président et du directeur général) ?
On ne s’occupe pas du tout de ce qui se passe en coulisses. Le plus important pour nous est de continuer à gagner des matchs et c’est ce qu’on fait très bien en ce moment.

Pensez-vous que ce match face à Nîmes a été votre meilleur match depuis le début de la saison ?
Je ne dirais pas que c’était notre meilleur match de la saison mais je dirais en revanche qu’on l’a parfaitement maitrisé. Je pense qu’on a fait un match complet. On doit réussir à s’inspirer de ce genre de prestation.

En période de mercato, on a beaucoup entendu dire que l’OGC Nice avait besoin de se renforcer. Mais ceux qui sont là semblent pour l’instant faire le travail…
Oui, à l’image du petit Eddy Sylvestre, qui prend sa chance et fait un très bon match. On a un groupe de qualité, ça se voit. Il y a aussi Myziane (Maolida) qui revient de blessure. On se concentre sur les joueurs qui sont présents et visiblement ça fonctionne très bien. Comme on dit souvent : on ne change pas une équipe qui gagne.

À titre personnel, vous inscrivez ce soir votre sixième but de la saison. Est-ce que ça commence à compter ?
C’est sûr que, vu mes statistiques des précédentes saisons, ça commence à devenir intéressant. Mais j’essaye aussi de me mettre le plus possible au service du collectif. Ça fonctionne très bien mais il reste encore beaucoup de matchs et j’espère que je vais continuer comme ça.

Vous avez aussi réalisé quelques gestes spectaculaires comme une « roulette » en fin de match…
Oui mais ça fait partie de mon jeu. Je suis un dribbleur… Et quand ça tourne bien, j’essaie aussi de me faire plaisir.

Avec le départ de Mario Balotelli et Myziane Maolida qui revient à peine de blessure, pensez-vous pouvoir être le leader d’attaque de l’OGC Nice ?
Je ne dirais pas que je suis le leader d’attaque de cette équipe. Je dirais plutôt que j’ai davantage de responsabilités. J’essaye d’aider mon équipe, que ce soit défensivement ou offensivement. Je veux aussi continuer à être décisif. Pour aider l’OGC Nice et gagner des matchs, cela passe par là : des buts, des passes décisives ou même des passes clés.

On a senti depuis le début de la saison une progression dans votre jeu. Comment l’analysez-vous ?
C’est le travail mais c’est aussi une prise de conscience. Je ne peux pas passer ma vie à dribbler et à ne pas être efficace. Forcément, je sais que si je veux continuer à progresser et à aller là où je veux, ça passe par des stats. C’est ce que j’essaye de faire en ce moment.

La victoire de ce soir vous permet de rester dans le bon wagon, celui des équipes qui se battent pour l’Europe…
Ce qui est sûr, c’est qu’on ne va rien lâcher. On va essayer de gagner le plus de matchs possible. On ne regarde pas trop le classement. On est vraiment focalisé sur le fait de gagner, gagner, gagner. J’espère qu’on va continuer sur cette lancée.

Le prochain match à Lille sera-t-il un vrai test ?
Ça va être un super test. À l’aller, on avait fait un bon match face à eux et on avait gagné 2-0. On sait qu’on va jouer face à une très belle équipe de Lille, qui a notamment une très bonne attaque. Mais avec le coach, on va très bien préparer notre semaine pour entamer ce match de la meilleure des manières. On va tout faire pour décrocher la victoire.



Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
dictum libero eget Donec venenatis fringilla Phasellus ut