A place where you need to follow for what happening in world cup

Tops/Flops de la soirée de Ligue 1 : les Crocos ont du mordant, la colère de Mario Balotelli – Ligue 1

27

Le mordant des Crocos, la sortie de Mario Balotelli ou encore Der Zakarian qui a trouvé la solution…Retrouvez les tops et les flops de la rédaction à l’issue du multiplex de la 15e journée de Ligue 1.

TOPS

Le mordant des Crocos
Nîmes n’a fait qu’une bouchée d’Amiens ce samedi soir (3-0). Emmenés par un excellent Denis Bouanga, auteur de l’ouverture du score et d’une passe décisive, ainsi que par Rachid Alioui, qui a inscrit un doublé en sortant du banc, le club promu a montré toutes ses qualités. Devant leur public, les Crocos ont mis beaucoup d’envie, comme d’habitude. Ils sont allés au duel, ils n’ont rien lâché et même en menant au score, ils ont continué de pousser. De belles valeurs qui ont payé.

Der Zarkarian a trouvé la solution
Montpellier a eu beaucoup de mal en première mi-temps face à Monaco. Les joueurs du MHSC ont été dépassés dans tous les compartiments du jeu. Ils sont rentrés au vestiaire en étant menés logiquement 1-0. Mais durant la mi-temps, l’entraîneur montpelliérain a réussi à corriger les lacunes de son équipe. Et en seconde période, ce sont eux qui ont posé de sérieux problèmes à l’ASM (qui n’a pas existé et qui a fait preuve de laxisme en défense). Au point d’aller chercher la victoire dans les dernières minutes de jeu (1-2). Un beau renversement de situation.

FLOPS

La sortie de Mario Balotelli
Contre l’En Avant Guingamp, Mario Balotelli s’est davantage illustré en dehors du terrain que sur. Inexistant sur la pelouse, peu inspiré, maladroit techniquement, il a été sorti à la 75e minute de jeu par Patrick Vieira. Mais non-content de céder sa place, l’Italien a montré sa colère à son entraîneur en lui adressant la parole de manière virulente devant tout le monde mais aussi en jetant ses gants au sol. Une très mauvaise attitude…

La perte de confiance de Monaco
L’ASM avait très bien débuté sa rencontre en menant au score à la pause. Mais juste après la mi-temps, les hommes de Thierry Henry ont montré un tout autre visage. Ils ont semblé complètement manquer de confiance en eux ; ils ont perdu les duels, n’ont plus du tout été aussi précis dans leurs contrôles, leurs passes. Une métamorphose qui a permis à Montpellier de revenir dans le match puis de s’imposer. Pour sauver Monaco, l’entraîneur français devra résoudre ce problème psychologique.



Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
quis risus. elementum ut venenatis accumsan at leo adipiscing non ipsum commodo