A place where you need to follow for what happening in world cup

Ajax – De Justin Kluivert à De Ligt et De Jong, la renaissance de la fabrique de talents

2

La pouponnière de l’Ajax produit à nouveau de grands talents, mais pourront-ils revenir au premier plan sportif ?

“J’ai soulevé une coupe européenne en tant que joueur”, a déclaré cette semaine une légende du club, Marc Overmas, aujourd’hui à la tête de la politique du club envers les joueurs. “C’est ce que je veux en tant que directeur”.

Depuis l’équipe historique qui a remporté la Ligue des champions en 1995, dans laquelle figurait l’ancien ailier, l’Ajax n’est plus parvenu à jouer les premiers rôles dans la compétition. Les géants d’Amsterdam semblent hantés par ce glorieux passé, avec plusieurs joueurs formés au club : Frank et Ronald de Boer, Michael Reiziger, Clarence Seedorf, Edgar Davids et Patrick Kluivert.

Menés par l’entraîneur Louis van Gaal, ils avaient ensuite atteint la finale la saison suivante et les demies en 1997. C’est la plus belle période du club depuis le statut acquis par le club dans les années 1970, quand Johan Cruyff, Sjaak Swart, Piet Keizer et Ruud Krol avaient remporté trois coupes d’Europe consécutives.

Les meilleurs équipes d’Eredivisie se battent désormais pour sortir des poules en Ligue des champions. Une mission compliquée, alors que l’Ajax disputera sa première phase finale depuis 13 saisons. Après le très bon parcours du club, finaliste de la Ligue europa en 2017, le football néerlandais a vécu une année compliquée la saison passée, avec les contre-performances sur la scène européenne de l’Ajax, du PSV et de Feyenoord.

Malgré tout, l’Ajax et l’ensemble des clubs du pays ont un atout de taille pour se redresser, comme dans les années 1990. Leur capacité à former des stars de top niveau est de nouveau mise en avant pour ramener le football néerlandais au premier plan.

Ajax 1995 CL

Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong ont aujourd’hui émergé comme les joueurs de grand talent destinés à la gloire et au succès. Mais l’académie a encore plus à offrir. Donny van de Beek et Noussair Mazraoui ont gagné leur place dans l’équipe première, alors que les milieux de terrains Carel Eiting et Dani de Wit se sont vus offrir du temps de jeu. Cette saison en Ligue des champions, seul Barcelone a utilisé plus de joueurs formés au club.

“Nous voulons amener nos propres joueurs à ce niveau”, déclare Edwin van der Sar, autre ancienne star de la maison, au Guardian. “C’est ce que les gens aiment avec l’Ajax. C’est ce qu’ils ont aimé dans les années 1970 et 1990, la façon dont le football était joué avec Johan Cruyff. Nous espérons créer cela à nouveau. C’est ce que les gens veulent.”

“Cela s’est intensifié ces cinq ou six dernières années. Nous avons changé l’académie et mis l’accent sur les installations, les entraînements, les entraîneurs.”

Comme à l’Ajax, plusieurs jeunes promesses sont apparues ces dernières saisons en Eredivisie. Steven Bergwijn et Denzel DUmfries brillent avec le leader, le PSV, les attaquants stars de l’AZ Calvin Stengs et Myron Boadu sont également très prometteurs. La Fédération néerlandaise de football a de bonnes raisons d’être optimiste, même si les clubs continuent de faire face à l’exil de ces talents dès le plus jeune âge.

Frenkie De Jong Ajax

Frenkie De Jong Daley Blind Matthijs de Ligt Ajax

Même l’équipe triomphante des années 1990 a fin par être séparée, mais l’Ajax était alors capable de retarder l’inexorable exode de ses talents. Seul Seedorf s’en était allée immédiatement après le succès en Ligue des champions, les départs des autres stars s’échelonnant jusqu’en 1999.

Les meilleurs clubs européens ne veulent plus attendre autant désormais. Moins d’un an après avoir cédé le prometteur Justin Kluivert à la Roma,  Barcelone a déjà entériné l’arrivée de De Jong pour 75 millions d’euros pour l’été prochain, tandis que De Ligt devrait également partir. Dans le même temps, Van de Beek attise les intérêts de la Premier League.

L’article continue ci-dessous

Chelsea, Manchester City ou United ont pris l’habitude de venir piller les académies de jeunes d’Eredivisie. “Il y a une chose très difficile aux Pays-Bas : garder son équipe”, selon Overmars sur NRC. “Les joueurs de Barcelone restent cinq ans, plus à l’Ajax. Nous avons dû passer par les qualification [pour la Ligue des champions] l’été dernier. Si cela s’était mal passé, ils seraient tous partis un par un. Et même si vous réussisez à passer, ce n’est que pour un an.”

“Vous arrivez en finale de Ligue europa, mais pouvez-vous continuer comme cela ? Non. L’équipe se sépare, les joueurs clé s’en vont. J’ai accepté cela. Parce que je sais comment ça marche à l’Ajax, vous ne pouvez pas construire une équipe sur le long terme.”

Alors que le rêve d’Overmars de remporter la Ligue des champions s’avère très difficile – sinon impossible – il peut au moins s’enorgueillir que l’Ajax et le football néerlandais en général forme de nouveaux de jeunes talents. Le Real Madrid en sera le premier témoin ce mercredi soir (21h).

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
risus. efficitur. tristique consectetur eget id Praesent Praesent ut ut dolor