A place where you need to follow for what happening in world cup

Avant Juventus-Inter – Mauro Icardi, le “bomber” qui fascine l’Italie

20

​​PORTRAIT – Élu meilleur joueur de Serie A, l’Argentin affole autant l’Italie pour ses buts à la pelle que pour ses remous en dehors des terrains.

Après une période d’acclimatation, Cristiano Ronaldo est entré dans le vif du sujet depuis son arrivée en Italie. La superstar portugaise, qui empile les buts comme des perles, a rejoint la révélation Krzysztof Piatek au classement des meilleurs buteurs du pays. Il y a pourtant fort à parier qu’à terme, cette année encore, Mauro Icardi devienne son concurrent le plus sérieux dans cette course au meilleur bomber – surnom à ces buteurs racés de l’autre côté des Alpes. Avant de se frotter à l’Inter, leur clinquant dauphin, CR7 et la Vieille Dame le savent : l’Argentin sera à surveiller comme le lait sur le feu.

SON STYLE – Un animal dans la surface

Il n’y a pas de hasard à ce que l’Italie colle à l’expression de Mauro Icardi. Élevé dans le moule de la Masia, à Barcelone, le natif de Rosario, comme Lionel Messi, a suivi le même itinéraire que son illustre aîné. Il est de la caste des Argentins façonnés à la culture européenne. Mais Icardi a su s’émanciper du dogme barcelonais pour lancer sa carrière ailleurs, en Italie, où il a plongé dans l’univers du professionnalisme. Une première saison pleine à la Sampdoria pour le grand retour en première division du club de Gênes lui avait ouvert les portes de l’Inter. C’était il y a cinq ans. Aujourd’hui, l’attaquant possède aussi la nationalité italienne. Son style et son rendement ne font plus débat.

Icardi est un buteur d’instinct. Son flair, son placement, son aptitude à se mettre très vite en position de frappe et la précision de ses frappes sèches sont des atouts précieux dans un championnat toujours très “pensé”, où les espaces sont plus fermés qu’ailleurs. Pour autant, l’Argentin n’est pas qu’un joueur de bout de chaîne. Sa technique propre est très précieuse dans la conservation du ballon et le jeu de déviations. Il y a quelques semaines, Luciano Spalletti, qui a pris les commandes de l’Inter il y a un an et demi, n’est pas allé par quatre chemins pour décrire son joueur : “Il n’a aucune faiblesse, il est parfait”, avait lâché l’ancien coach de la Roma au micro de Sky Italia. “Dans la surface adverse, c’est un animal. Ils nous a sauvé quelques situations difficiles, il sait comment garder le ballon”.

SES CHIFFRES – La référence en Italie depuis deux ans

Au printemps dernier, Mauro Icardi s’est adjugé le titre de meilleur buteur de Serie A avec 38 réalisations en championnat sur la saison 2017-18, à égalité avec l’Italien Ciro Immobile. Mais il faut remonter à la campagne 2014-15 – sa deuxième à l’Inter – pour parler de tournant dans sa carrière. Cette année-là, Icardi avait fait son entrée dans le cercle des valeurs sûres à son poste en terminant une première fois co-meilleur buteur de Serie A. Une stat précise résume bien le statut actuel du buteur intériste : depuis deux ans et demi, Icardi est tout simplement l’artilleur le plus prolifique du pays aux côtés d’Immobile, avec 61 pions inscrits entre juillet 2017 et aujourd’hui. Le Belge Dries Mertens (53 buts), le Bosnien Edin Dzeko (47 buts) et son compatriote Gonzalo Higuain (45 réalisations) ne suivent pas la cadence.

PS Icardi

Classement des meilleurs buteurs en Serie A depuis juillet 2016 (avec Opta).

Mieux, dans ce club des cinq où les autres lascards sont tous reconnus pour leur finition clinique, Mauro Icardi présente aussi le meilleur pourcentage de tirs convertis en Serie A sur la même période (29,9%). C’est sensiblement mieux qu’un Pipita Higuain (22,6%) dont la réputation de renard n’est plus à faire. Bref, Icardi est un joueur létal, d’autant qu’il ne choisit pas forcément la frappe aussi souvent que les autres nommés. Beaucoup moins, en tout cas, que le grand Dzeko ou le subtil Mertens.

L’article continue ci-dessous

SON AVENIR – Une célèbre compagne qui met la pression

La question revient comme une vieille rengaine à chaque période de transfert : la dimension de l’Inter colle-t-elle aux ambitions débordantes de Mauro Icardi ? Depuis trois ans, l’attaquant argentin a vu son nom associés à (presque) toutes les écuries qui comptent en Europe, de Chelsea à la Juventus, en passant même par le Paris Saint-Germain et, surtout, le Real Madrid. Le débat sur l’arrivée d’un nouvel avant-centre à la Maison Blanche est perpétuel, et il faut plus qu’une absence à la Coupe du monde pour faire chuter la cote du buteur intériste. Snobé par Jorge Sampaoli pour des raisons obscures, Icardi reste une star, une vraie, avec tout ce qui va avec.

Mauro Icardi Wanda Nara

Ses frasques, ses abondants tatouages et surtout sa liaison avec la sulfureuse Wanda Nara sont une aubaine pour la presse transalpine. La star de téléralité argentine, femme de Mauro Icardi et (au passage) ancienne compagne de Maxi Lopez, gère les intérêts du buteur de l’Inter et ne se prive jamais d’envoyer des signaux à la direction du club lombard quand les rumeurs enflent. L’intéressé, lui, reste évasif. Son bail expire en 2021. “Si j’ai déjà pensé à partir ? C’est à eux de le dire. J’ai toujours clarifié mes objectifs” , a-t-il expliqué récemment dans un entretien accordé au Corriere dello Sport. “Le premier était de revenir en Ligue des Champions avec l’Inter et nous l’avons atteint. Le second était de gagner quelque chose avec l’Inter…” . Dans un championnat où la grande Juve fait la pluie et le beau temps, la presse italienne n’a pas fini de se frotter les mains en abordant la situation du bomber argentin.

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
velit, commodo libero consequat. quis, tristique mi, consectetur adipiscing