A place where you need to follow for what happening in world cup

La tonitruante saison de Kylian Mbappé

5

Est-ce que la presse européenne, même anglaise, n’a d’yeux que pour Kylian Mbappé ? Oui. Est-ce à raison ? Absolument. Est-ce qu’on doit lui parler d’âge ? Absolument pas. Tant il défie toutes les lois existantes. Sa puissance, sa vitesse et sa vélocité ont fait extrêmement de mal à Manchester United. Il a vite rendu fou Lindelöf, pas réputé pour être le défenseur le plus rapide du monde, et surtout, il a inscrit le second but des siens sur un appel bien senti entre les deux défenseurs centraux pour être à la réception d’un amour de centre d’Angel Di Maria.

« C’est bien. On est content, mais on n’est qu’à la mi-temps. On va continuer à bien se préparer parce qu’on a eu un creux physique et on va être prêt au retour pour la qualification. C’était un système un peu différent, avec beaucoup de milieux alors que d’habitude on aligne beaucoup d’offensifs, on a mis un peu de temps à se mettre dans le match. C’était mieux en deuxième mi-temps, on savait qu’ils allaient vouloir appuyer sur l’accélérateur. Il (Tuchel) m’a dit de ne pas trop décrocher, même si je n’allais pas avoir beaucoup de ballons, parce que j’étais le seul élément vraiment offensif de l’équipe. Je suis frustré parce que je peux mettre le troisième et je pense que si on en marque un troisième, c’est terminé. Mais ce n’est pas grave on va finir le travail au retour. Il faut arrêter de vendre la peur, évidemment, Neymar et Cavani sont importants pour nous, mais le football, ça se joue sur le terrain et on l’a prouvé ce soir. Il faut arrêter d’avoir peur. Il faut que le football français prenne confiance », expliquait le principal intéressé ce mardi soir au micro du diffuseur de la rencontre entre le Paris SG et Manchester United (2-0), RMC Sport.

23 buts et 10 passes décisives délivrées

Pour sa deuxième saison et demie en Ligue des Champions, l’attaquant, champion du Monde 2018, a déjà rejoint Zinedine Zidane au palmarès des meilleurs buteurs français de la Ligue des Champions. Sauf que le natif de Bondy a inscrit quatorze réalisations à 20 ans et en seulement 24 rencontres, tandis que l’ancien entraîneur du Real Madrid avait eu besoin de 80 matches de C1 pour atteindre ce total. Même s’il parait quelque peu en dedans depuis quelque temps au Paris SG, sa saison est absolument hallucinante.

Ce qui est fantastique avec l’international français et nouvelle pépite des Bleus, c’est qu’il a déjà inscrit 23 buts et délivré 10 passes décisives en 28 rencontres jouées toutes compétitions confondues. Il aurait même pu en rajouter un lorsqu’il est parti affronter seul David De Gea, mais sa conduite de balle, puis sa tentative de frappe piquée étaient moins bien réalisées que certaines de ses autres actions. Ce n’est donc pas étonnant que tout le monde ne parle quasiment que de lui ce mercredi.

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
felis pulvinar lectus consectetur nec id ut ante.