L’UNFP défend Adrien Rabiot et prépare deux plaintes contre le PSG

2

Depuis un peu plus de trois mois, Adrien Rabiot n’a plus joué avec le Paris Saint-Germain puisque le joueur âgé de 23 ans a été mis à l’écart par son club suite à un problème autour de sa prolongation. Et ce jeudi, L’Equipe annonçait que le principal concerné avait été mis à pied jusqu’au 27 mars prochain à cause de nouveaux problèmes autour de l’élimination en Ligue des Champions contre Manchester United. Mais du côté de l’UNFP, on ne semble pas cautionner le tout. Interrogé par le quotidien sportif ce vendredi, Philippe Piat, le co-président de l’UNFP, qui n’est autre que le syndicat des joueurs, a été très clair concernant cette affaire.

« Le PSG et Antero Henrique font n’importe quoi, c’est du harcèlement. En France, il y a des règles de droit du travail. (…) Rabiot nous a saisis officiellement pour le défendre contre les attaques du PSG. On envisage une procédure, peut-être au pénal, contre Antero Henrique pour harcèlement et une autre devant les Prud’hommes contre le PSG pour non-respect des dispositions de son contrat », a notamment expliqué ce dernier, qui ne compte donc rien laisser passer. Philippe Piat a également déclaré que l’UNFP allait se pencher sur le cas des primes d’éthiques, qui « sont illégales et ont été avancées pour contourner le droit du travail » selon lui.

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

Sed ut elit. commodo quis, Phasellus neque. ante. leo velit, justo odio