PSG : Tuchel tacle les supporters qui veulent faire grève face à l’OM

2

Alors que le Collectif Ultras Paris a décidé de faire grève durant la première demi-heure du Classique, Thomas Tuchel n’apprécie pas cette décision et l’a fait savoir en conférence d’avant-match.


L’ambiance pour ce dernier ​PSG/OM de la saison risque d’être électrique aussi bien sur le terrain qu’en tribune. Pour leur retour au Parc des Princes depuis l’échec face à Manchester United, les hommes de Thomas Tuchel savent déjà qu’ils devront affronter des supporters hostiles, toujours pas remis de cette nouvelle humiliation sur la scène européenne.


En guise de protestation le Collectif Ultras Paris a ainsi décidé la mise en place d’une opération tribune vide pour la première demi-heure de PSG/​OM, le tout accompagné de banderoles à destination des joueurs et de la direction. Une décision qui a surpris l’entraîneur allemand.


“Honnêtement, si quelques supporters font ça demain, je serai triste car ce n’est pas mérité. Je sais qu’ils sont en colère, tristes et déçus mais comme je l’ai déjà dit, nous sommes les plus tristes, les plus déçus, nous, le staff et les joueurs. Ce n’est pas possible qu’on joue demain pendant 10 minutes dans le silence. On doit jouer demain pendant 90 minutes à notre meilleur niveau et c’est absolument nécessaire car on a besoin de nos supporters. Dans un match comme ça, c’est absolument important d’avoir une ambiance qui peut nous pousser et nous donner confiance”.


Déçu, Thomas Tuchel espère que les ultras parisiens changeront d’avis. 


“Mais pourquoi ne pas le faire ? À cause de l’utilisation du VAR à la dernière minute ? Maintenant, plus de supporters ? On accepte chaque chose, on a parlé, ce n’est pas mérité à mon avis et cela n’aide pas. On sait qu’ils sont déçus mais ce n’est pas nécessaire de nous le montrer encore et encore, on a compris ! Mais tout le monde doit comprendre que les plus déçus, ce sont nous, l’équipe et le staff. Nous, nous sentons ensemble, pas l’équipe et le staff d’un côté et les supporters de l’autre. Non, nous sommes ensemble ! Donc j’espère qu’ils changeront d’opinion et qu’ils vont pousser depuis la première minute. C’est nécessaire, c’est le sport, on a tout fait mais c’était un accident et on doit recommencer. On a gagné à Dijon mais on ne peut pas toujours”.


Pour calmer la grogne des supporters, les coéquipiers de Kylian Mbappé savent désormais ce qu’ils doivent faire, gagner face à l’OM, l’ennemi de toujours. 

Lien Officiel Source – Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.

elit. ante. Phasellus felis id neque. elit.